Rebondissement dans l'affaire de la coiffeuse égorgée au Cap Skirring

L’affaire de la coiffeuse Binta Fall égorgée par son petit ami à Ziguinchor (Cap Skirring) connaît un nouveau rebondissement. L'amant de la victime a été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour assassinat, ce lundi, par le juge d'instruction, après un double retour de parquet.

Médecin en prison (image d'illustration)

O. Sadio est le nom du présumé meurtrier de Binta Fall tuée le samedi 10 février. O. Sadio va passer sa première nuit en prison où il risque de passer le reste de sa vie. Dans l'enquête, il est révélé que Binta F. était en couple avec un ressortissant français. Ce dernier avait mis à sa disposition un appartement. Elle a bénéficié de l'argent de ce vieil homme pour ouvrir un salon de coiffure.

Le journal Seneweb nous apprend que la dame hébergeait son amant Omar S. avec qui elle vivait en concubinage dans l'appartement, jusqu'au jour du drame. C’est à la suite d’une dure altercation que son amant a quitté la chambre. Quelques minutes plus tard, il revient en possession d'un coupe-coupe avec lequel il a assené des coups à sa concubine, lui tranchant la gorge.

Une fois sa mission accomplie, Omar s'est présenté à la brigade du Cap Skirring où il a fait croire aux limiers qu'il a retrouvé le corps sans vie de Binta dans son appartement. La Section de recherches de la légion de gendarmerie de Ziguinchor a joué sa partition dans l’affaire. Elle a réussi à déceler des incohérences dans les propos de l'amant de la défunte. Confronté aux éléments de l'enquête, Omar finit par faire ses aveux.

Pour sa défense, le meurtrier de Binta justifie son sur procès-verbal :”Personne ne me respecte au Cap Skirring, parce que Binta ne cessait jamais de m'humilier. J'ai tenté de la corriger”, a-t-il martelé avant sa garde à vue. Selon le voisinage, Omar est un homme agressif et violent.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT