Riz, huile, viande, volaille, fer… tout a baissé

Macky Sall, le chef de l’Etat sénégalais, a annoncé 11 mesures fortes pour faire face à l’inflation généralisée des prix des denrées de première nécessité.

Les denrées alimentaires de première nécessité en Côte d'Ivoire

Le Conseil national spécial sur la consommation présidé, samedi 5 novembre s’est soldé par la prise de mesures phares pour soulager les populations. En somme, 11 décisions qui vont se traduire en 55 mesures entraînant des baisses immédiates sur les produits de services de consommation courante, ont été prises.

ADVERTISEMENT

Riz et le sucre

Une baisse du kilogramme du riz brisé qui passe de 350 à 325 francs, soit une baisse de 25 francs a été notée. Le litre d’huile, en ce qui le concerne, passe de 1200 à 1100 francs, soit une baisse de 100F sur le litre. Quant au kilogramme du sucre, il passe de 600 à 575 francs, soit une baisse de 25 francs.

Aliment de volaille et la viande

Le sac de 50 kg passe de 20.000 à 18.000 francs, soit une baisse de 2.000 francs sur l’aliment de volaille. Pour la volaille elle-même, le prix du poulet vif est désormais fixé à 2.500 francs avec un plafond à trois mille francs CFA. Pour la viande, le kilogramme de viande de bœuf est passé de 4.000 à 3.600, soit une baisse de 400 FCFA. Quant au kilogramme de viande de mouton, il passe de 4.500 à 4.300, soit une baisse de 200 francs. Pour le lait, le kilogramme passe de 3.000 à 2.750 francs CFA soit une baisse de 250 francs.

Fer à béton

Pour le fer à béton, il est appliqué une baisse du fer local importé sur une fourchette comprise entre 50.000 à 100.000 francs CFA selon le type et le diamètre.

Frais scolaires et universitaires

Pour les frais scolaires et universitaires, la gratuité est instaurée pour le cycle élémentaire et le préscolaire dans le public. Les frais d’inscription dans les moyens et secondaires sont désormais fixés à 3.000 francs CFA à raison d’un plafond fixé au maximum à 5.000 francs et cela ne pourrait être autorisé que par le conseil d’administration de l’école.

Pour l’enseignement privé, une baisse de 10% est effectuée sur les frais d’inscription du préscolaire jusqu’au secondaire avec l’accord des acteurs, avec une interdiction de regrouper les paiements en début d’année. Pour le supérieur, une baisse allant de 5 à 10% est opérée sur les frais de scolarité d’enseignement privé supérieur.

En somme, 11 décisions qui vont se traduire en 55 mesures entraînant des baisses immédiates sur les produits de services de consommation courante, ont été prises. Cerise sur le gâteau, quelque 112 mesures d’accompagnement destinées à accompagner la souveraineté alimentaire », ont été notées. Mieux, le chef de l’État insiste sur l’application stricte de ces mesures prises au terme des concertations sur la cherté de la vie. La balle est donc dans le camp du Gouvernement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Le secret derrière la nouvelle coiffure de Neymar

Le secret derrière la nouvelle coiffure de Neymar

Les comptes de ZIK Fm aussi bloqués, Bougane doit 3 milliards FCFA au Fisc

Les comptes de ZIK Fm aussi bloqués, Bougane doit 3 milliards FCFA au Fisc

Pourquoi un joueur d'Arsenal a quitté l'équipe d'Angleterre

Pourquoi un joueur d'Arsenal a quitté l'équipe d'Angleterre

La Cour suprême invalide la rebaptisation des rues de Ziguinchor

La Cour suprême invalide la rebaptisation des rues de Ziguinchor

Kader Gadji : 'J'ai été marabouté par un ami et une ex-petite copine'

Kader Gadji : 'J'ai été marabouté par un ami et une ex-petite copine'

10 couples de célébrités sénégalaises qui ont divorcé cette année [Pulse Picks 2022]

10 couples de célébrités sénégalaises qui ont divorcé cette année [Pulse Picks 2022]

Les collectivités territoriales paralysées pour 72 h, la santé pour 48 h

Les collectivités territoriales paralysées pour 72 h, la santé pour 48 h

ADVERTISEMENT