Royaume-Uni : elle se fait licencier pour avoir prié pour un patient mourant

Une infirmière nigériane aurait été licenciée et expulsée du Royaume-Uni. Pour cause selon la source, elle aurait été dénoncée d'avoir prié pour un patient mourant.

Une infirmiere très triste

Selon un tweet du célèbre médecin nigérien le Dr Olufunmilayo, qui a partagé l’incident sur les réseaux sociaux, l’infirmière a été reconnue coupable d’avoir prié pour un patient, ce qui est jugé inacceptable dans le système de santé britannique. Il a ainsi expliqué qu’il est considéré comme contraire à l’éthique pour les agents de santé ou les soignants d’introduire la religion dans leur travail.

Il a ajouté que même si un patient demande à une infirmière de prier pour lui, cette dernière devrait inviter un prêtre à accomplir la prière et non le contraire. Le partage de cette information sur les réseaux sociaux est un moyen de prévention pour les agents de santé africains qui s'installent au Royaume Uni de ne pas commettre cette même erreur et d'éviter de subir le même sort.

« Je viens de lire la triste histoire d’une Nigériane venue au Royaume-Uni employée par une agence pour travailler comme aide-soignante auprès de personnes âgées. Elle a été chargée de soigner un patient âgé qui était mourant, et elle aurait « prié pour que le client aille mieux ». Non seulement elle a été licenciée mais aussi expulsée. Cela est considéré comme un abus de confiance et un abus de position.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT