Sacré Cœur : mort atroce d'un entrepreneur qui a chuté du 5e étage

Une chute mortelle du haut d'un immeuble de 5 étages en construction; La scène d'horreur a eu lieu samedi 2 février 2024 à Sacré-Cœur.

sapeurs-pompiers

Une mort atroce, ponctuée par une scène d'horreur. C'est la fin cruelle que le sort à réservé à Moussa Ba. Il a rendu l'âme après une double chute du haut du 5e étage d'un immeuble R+5 en construction au quartier Sacré-Cœur. Le défunt entrepreneur venait d'être assommé d'un coup de pierre que lui a jeté son antagoniste, B. Diaw, un des employés du chef de chantier.

D’après L’Observateur, le sieur Bâ qui avait un différend lié aux paiements impayés, a été violemment assommé par B. Diaw. Sous l'impact du coup, Moussa Bâ a été projeté dans le vide depuis un balcon dépourvu de grille de sécurité. Selon les témoins, la victime était montée sur le chantier pour réclamer le paiement de 150 000 FCFA que le chef de chantier tardait à régler pour la location des planches de coffrage.

L'affrontement verbal s'est rapidement transformé en altercation physique entre Bâ et Diaw, aboutissant à la mort du premier susmentionné. Celui-ci avait alerté son grand-frère au téléphone concernant la situation tendue. Cependant, avant que des mesures ne soient prises, l'agression avait déjà eu lieu.

Le suspect, Boubacar Diaw, s'est spontanément présenté au poste de police de Dieuppeul, admettant avoir précipité Moussa Bâ dans le vide. La police a ouvert une enquête, et le mis en cause est actuellement en détention. Il sera présenté au procureur de la République pour répondre aux accusations d'homicide.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT