Saint-Louis : un réseau de prostitution démantelé dans un lycée, plus de 20 élèves mineures engrossées

Plus de vingt lycéennes, toutes des mineures, faisaient partie d'un réseau de prostitution. Elle sont toutes tombées enceintes après des rapports sexuels tarifés.

Prostitution dans les lycées

La prostitution ne se situe pas que dans la rue. Le plus vieux métier au monde est aussi présent dans les écoles. C’est le cas du lycée de Tassinère situé dans la commune de Ndiébène Gandiol, dans le département de Saint-Louis. Il y est fait cas d’adolescentes qui pratiquaient des actes sexuels tarifés.

Plus de 20 élèves mineures tombent enceintes

Il s'agit d'élèves qui couchaient entre eux dans le cadre d’un réseau de prostitution clandestine. A mi-chemin, pour davantage se faire des sous, ils ont élargi leur cercle à des tenanciers d’ateliers, camionneurs de sable, taximen et autres tailleurs. Mais à l’arrivée, révèle ‘’SourceA’’ qui donne l’information dans sa parution de ce jeudi, une vingtaine de cas de grossesses sont enregistrées.

Pis toutes les élèves, tombées enceintes dans ce Lycée à cycle long (de la Sixième à la Terminale), sont des mineures. Une enquête va être ouverte. Et gare aux clients s’ils sont d’un âge adulte ! Car, précisent le journal on pourra leur coller le délit de détournement de mineure.

La prostitution dans les collèges prend aussi de l'ampleur à Mbour, surtout au niveau de certains collèges. Des collégiennes se livrent à la prostitution déguisée pour des raisons pécuniaires ou matérielles. Pour ces jeunes filles à peine sorties de l’adolescence, tous les moyens sont bons pour se faire de l’argent.

ADVERTISEMENT

Leur modus operandi est très simple. Elles louent des chambres à 10 voire 15.000 francs dans certains quartiers de la ville et se cotisent pour acheter des matelas avant de se livrer au commerce de leur corps.

Ces jeunes filles qui travaillent pour leur propre compte, donc sans proxénètes ni rabatteurs, vont ensuite à la chasse aux clients pour leur vendre leur charme et leurs corps. Leurs tarifs varient entre 3.000 et 15.000 francs .

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

ADVERTISEMENT