Saisie d'armes au Port de Dakar : Rebondissement !

L'affaire du navire "MV Eolika", battant pavillon guyanais, arraisonnée au Port de Dakar en janvier 2022, avec des munitions de guerre et des armes estimées à plus de trois milliards F CFA a été jugée, hier, devant la Chambre correctionnelle de Dakar.

Navire saisi au Port de Dakar

Le dossier du navire «MV Eolika», battant pavillon guyanais saisi au Port de Dakar avec des munitions de guerre d’une valeur de 3.776.600.000 FCFA bouclée depuis le 31 janvier dernier a été finalement évoqué, hier jeudi, devant la Chambre Correctionnelle du tribunal de Dakar. Les prévenus V. Dovzhuk, Th. Rellos, P. Volodymyr et T. Vadym ont répondu des chefs de contrebande portant sur des armes et munitions et transport, entreposage et importation illégale d’armes et de munitions sans autorisation.

Le navire avait accosté au port autonome de Dakar, le 23 décembre 2021. Mais, les mouvements suspects avaient poussé les douaniers à faire des vérifications. La première a permis de découvrir que le navire n’avait pas de manifeste. Cependant, le second contrôle effectué le 07 janvier 2022, a permis de découvrir 2.000.000 unités de balles réelles de calibre 5.56 mm, 100.000 unités de balles à blanc de calibre 5,56 mm et 1.108.000 unités de balles réelles de calibre 9 mm.

Selon toujours les éléments de la procédure, les agents des douanes ont trouvé aussi 1.356 métriques tonnes de tôles et plaques laminées à chaud et à froid et des tôles galvanisées dans les deux cales du navire ainsi que 3 conteneurs numérotés ROXU 0327813, ROXU 0482759 et SGCU 2183845 placés côte et dont les numéros avaient été retouchés grâce à des colles.

Interrogé, le capitaine, V. Dovzhuk a laissé entendre qu’il ignorait la nature de la marchandise transportée puisqu’elle était scellée au moment de l’embarcation en Italie. Il ajoutait que Th. Rellos avait promis de lui envoyer par mail, les documents, une fois qu’il sera à Dakar. Lorsqu’il a été réentendu, le capitaine a soutenu que leur destination était la République dominicaine. Mais, suite à une cessation collective de travail des membres de l’équipage, la compagnie l’avait envoyé à Dakar afin d’en profiter pour réparer certains appareils de navigation.

Th. Rellos a pris son contrepied en déclarant que l’escale de Dakar était prévue depuis le départ. Il a confié également avoir remis tous les documents à V. Dovzhuk. Il a réfuté la violation de la réglementation maritime internationale en alléguant être venu directement d’Athènes sans le navire. P. Volodymyr et T. Vadym surpris en train de retoucher les numéros des conteneurs suspectés au cours de l’enquête ont déclaré avoir agi sur les ordres de V. Dovzhuk.

ADVERTISEMENT

Qui, devant le magistrat instructeur, a varié dans sa version. Il a déclaré que les papiers du navire sont tombés dans l’eau, lors d’une tempête, car Th. Rellos les avait posés une petite table lors de l’embarquement. Th. Rellos a confirmé que le capitaine savait le contenu du navire.

A la barre le capitaine du navire varie dans ses déclarations et soutient qu’il n’ignorait pas qu’il transportait une marchandise dangereuse. Sur le manifeste, il soutient qu’il s’est détérioré lors d’une tempête. Selon les représentants de la Douane, 48 h avant l’arrivée du navire, le capitaine doit envoyer le manifeste dans la plate-forme Gaindé. Ce que celui du navire « MV Eolika » n’a pas fait. Il a précisé aussi qu’après avoir été en mer pendant deux semaines, ils ont obtenu l’autorisation d’accoster au poste 64. Dans ses conclusions, la Douane a réclamé la somme de 14 milliards 066 millions 400.000 francs CFA.

En sus de la peine de 5 ans d’emprisonnement dont 3 ans ferme qu’il a requis, le ministère public a demandé que la peine soit associée aux conclusions douanières.. Ces derniers seront édifiés sur leur sort le 20 juillet prochain. La Douane réclame 14 milliards FCFA.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Supposée divorce avec Amina Poté: Malick Nar dément et assène ses vérités

Supposée divorce avec Amina Poté: Malick Nar dément et assène ses vérités

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

Présidentielle/Dilatoire de Macky Sall pour fixer une date : voici la raison !

Présidentielle/Dilatoire de Macky Sall pour fixer une date : voici la raison !

Opération de sécurisation à Dakar : les chiffres alarmants de la gendarmerie

Opération de sécurisation à Dakar : les chiffres alarmants de la gendarmerie

Mamadou Lamine Diallo : « Je ne peux pas dialoguer avec Coumba Gawlo »

Mamadou Lamine Diallo : « Je ne peux pas dialoguer avec Coumba Gawlo »

Tentative de viol : un maçon de 19 ans écope de 3 ans de prison !

Tentative de viol : un maçon de 19 ans écope de 3 ans de prison !

Litige foncier à Touba : un chef religieux et ses disciples ferment des lieux de commerce

Litige foncier à Touba : un chef religieux et ses disciples ferment des lieux de commerce

Bataille rangée à Kolda : un tailleur tué, une quinzaine de suspects arrêtés

Bataille rangée à Kolda : un tailleur tué, une quinzaine de suspects arrêtés

ADVERTISEMENT