Santé : une nouvelle grève de 72 heures à partir de mercredi

La grève se poursuit dans le secteur de la santé.

Greve medecin senegal

La Fédération des syndicats de la santé (F2S), après évaluation de son plan d'action, va remettre ça à partir de mercredi 15 juin 2022.

Ce, avec une assemblée générale de mobilisation pour la journée du mercredi au Centre hospitalier national de Pikine à partir de 13h, suivie d’un point de presse, port de brassards rouges et assemblées générales sectorielles dans tout le territoire. Mais aussi, une grève générale de 72h les 22, 23 et 24 juin 2024.

A cela, s’ajoute une marche nationale le 29 juin prochain à partir de 10 heures.

Dans un document, Cheikh Seck, le secrétaire général de la fédération, regrette: «sur le point concernant le régime indemnitaire, l’Etat du Sénégal divise pour mieux régner, en octroyant de façon partielle des indemnités à une partie du personnel et laisser en rade les autres de façon voulue».

D’après Cheikh Seck et Cie, les agents administratifs, techniques, de soutien et les contractuels des structures de santé, sans oublier les travailleurs des collectivités territoriales, sont actuellement zappés des tablettes de l’Etat.

«La F2S exige du gouvernement le payement effectif des indemnités issues des dernières négociations à tous les agents du Ministère de la Santé et de l’action sociale ainsi qu’au personnel universitaire avec effet rétroactif», a déclaré Cheikh Seck.

Au sujet des agents arrêtés de l’hôpital Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane, le syndicaliste avertit qu’ils ne resteront pas les bras croisés.

«La F2S condamne fermement l’attitude du parquet qui consiste à mettre arbitrairement en prison ces braves travailleurs, malgré leur droit à la présomption d’innocence, malgré qu’ils aient choisi de secourir courageusement ces bébés jusqu’à en sauver deux (2) et ceci souvent au détriment de leur vie».

En conséquence, la F2S dénonce avec véhémence ce traitement partiel et partial pour satisfaire une clameur populaire à visée purement politicienne.

Sur un autre registre, la fédération rappelle au gouvernement que les agents de santé communautaire (ASC) qui constituent une frange très importante du système de santé, doivent bénéficier d’un plan de recrutement spécial conformément aux recommandations des dernières négociations.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Procès Ahmed Aidara: le procureur requiert une peine de 6 mois dont un ferme

Procès Ahmed Aidara: le procureur requiert une peine de 6 mois dont un ferme

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports