Sénégal : le port d'arme interdit pour 3 mois

Le ministère de l’intérieur interdit le port d’armes de toutes catégories et matières explosives sur l’ensemble du territoire national durant la période pré et post-électorale. Cette mesure prend effet du 25 janvier au 14 avril 2024.

Sénégal - Le port d'arme interdit aux particulier

Le port d’armes est interdit au Sénégal de fin janvier pour trois mois, sur une période couvrant la campagne électorale et le scrutin présidentiel de 2024 et ce jusqu'au 12 avril 2024. Le ministre de l'intérieur a rendu public son arrêté portant interdiction de port d'armes, de munitions et d'explosifs. Il est ainsi interdit "sur l'ensemble du territoire national, dans la période allant du 25 janvier au 14 avril 2024, le port d'armes de toutes catégoriques et de matières explosives".

Dans son arrêté, la tutelle de préciser que durant cette période, aucune arme, quelle que soit sa catégorie ou sa nature, ne pourra être transportée hors des domiciles ou des lieux de travail. Cette interdiction est applicable aux nationaux, ainsi qu'aux étrangers ayant leur résidence habituelle au Sénégal et titulaires du permis de port d'armes.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Véhicules de la Présidence volés : Nafissatou Diouf blanchie

Véhicules de la Présidence "volés" : Nafissatou Diouf blanchie

Baisse des prix : le gouvernement  rend publiques ses mesures jeudi 13 juin

Baisse des prix : le gouvernement rend publiques ses mesures jeudi 13 juin

Président Diomaye procède à de nouvelles nominations

Président Diomaye procède à de nouvelles nominations

Les comptes de Walfadjri (aussi)  bloqués

Les comptes de Walfadjri (aussi) bloqués

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Dépression du vagin :  une vulvodynie méconnue des femmes

Dépression du vagin : une vulvodynie méconnue des femmes

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

ADVERTISEMENT