Thiès : la BR neutralise le lutteur qui avait tué et jeté son ami dans un puits

Après une cavale de neuf mois, A. Diop, lutteur de son état, incriminé dans un meurtre, vient de tomber dans la nasse des gendarmes de la Brigade de recherches (BR) de Thiès. Il avait tué son ami A. Sène avant de jeter le corps dans un puits, pour maquiller son crime. Seneweb est revenu sur les secrets du dossier déposé sur la table du procureur.

Section de recherche

La Brigade de recherches de Thiès a déféré le lutteur A. Diop pour meurtre. Il avait tué, le 16 juin 2023, son ami A. Sène. Les faits se sont déroulés dans le village de Ndirène, situé dans la commune rurale de Keur Mousseu. Après son acte criminel, le lutteur a tenté d'effacer toutes les traces du crime avant de prendre la fuite.

Après une cavale qui aura duré neuf mois, A. Diop vient de tomber dans les filets des hommes du major Mbaye Seck, commandant de la BR de Thiès.

Des mangues à l'origine du meurtre

Il ressort du dossier que le lutteur, qui est aussi un maçon, avait l'habitude de rendre visite à son ami A. Sène, qui gérait un verger au village de Ndirène. « A. Diop, maçon dans les chantiers de la commune de Keur Mousseu et environ, passait ses moments de détente auprès de son ami A. Sène, responsable d’un verger au village de Ndirène. Lors de ses passages dans le verger, A. Diop en profitait pour cueillir des mangues. Ce qui n’a pas plu au gestionnaire du verger », renseigne une source de Seneweb proche du dossier. Il s'en est suivi une dispute qui a viré à la bagarre, le 16 juin 2023.

A. Diop, grâce à sa science de la lutte, a plaqué Sène par terre. C’est à partir de cette position qu’il va l’étrangler jusqu’à ce que la mort s'ensuive. Pour maquiller son crime, le lutteur a mis le corps sans vie dans un sac avant de le jeter dans un puits, selon les sources de Seneweb. Puis, il s'est éclipsé dans la nature.

ADVERTISEMENT

Mais les gendarmes de la brigade de recherches de Thiès surveillaient les moindres faits et gestes du fugitif. Après une cavale de neuf mois, A. Diop a été arrêté puis déféré pour meurtre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT