Transport en commun : Les 'Versailles' remplacés par des sacs de riz

Pour lutter contre la surcharge dans les transports en commun, l’Etat a interdit l'utilisation des places dites «Versailles». Mais les transporteurs, très ingénieux, les ont remplacés par des sacs de riz.

Bus horaires

Au lendemain de l’accident tragique de Sikilo (Kaffrine) qui a causé 42 morts, l'Etat du Sénégal a pris une vingtaine de mesures censées lutter contre l’insécurité routière et les accidents de la route.

Parmi celles-ci à effet immédiat, il y avait la limitation de vitesse à 90 km/heure maximum des véhicules de transports publics, l’arrêt de l’importation et le rechapage des pneus d’occasion, l’interdiction de circuler des véhicules de transport public de voyageurs sur les routes interurbaines entre 23 heures et 5 heures, la suppression des sièges ou chaises supplémentaires dites « Versailles » etc…

Trois mois après cet accident, pratiquement aucune de mesures dites fortes n’a été appliquée dans toute sa rigueur. Il est vrai qu’au départ, certains chauffeurs semblent respecter les voyages et autres départs nocturnes entre 23 h et 5 heures du matin et la suppression des «Versailles ».

Justement, cette mesure dite « Versailles » est comme une loi puisqu’elle est faite pour être contournée. Tenez ! La plupart des voyageurs ont constaté qu’effectivement, les chaises supplémentaires « Versailles » ont été démontées des cars et bus de transport en commun (Ndiaga Ndiaye, cars rapides, autobus etc.).

ADVERTISEMENT

Malheureusement en lieu et place des » Versailles », les chauffeurs véreux et inconscients y superposent des bagages et autres sacs de riz pour combler le vide, rapporte Le Témoin.

De véritable ruse histoire de compenser ce qu’ils qualifient de manque à gagner. Pire, des bagages et sacs de riz à bord ne font qu’alourdir ou surcharger les véhicules. Un état de fait très dangereux qui rappelle la tragédie du bateau le Joola surchargé de passagers et de marchandises.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF à dans son quartier : le 7e cas en un mois

Agression de MNF à dans son quartier : "le 7e cas en un mois"

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

ADVERTISEMENT