Un litige foncier à l'origine de violentes manifestations à Ngor

Tout est partie de la volonté de la Maréchaussée de délocaliser la brigade de gendarmerie de Ngor envahie par les eux pluviales.

Ngor

Depuis plusieurs jours, de violemment affrontements opposent les populations de Ngor aux gendarmes. Comment tout ça est arrivé ? Si on en est là aujourd’hui, c’est parce que la gendarmerie de Ngor est hors service, depuis le dernier hivernage. Les gendarmes ont ainsi décidé, le 1er mars 2023, de déplacer le poste à Ouakam.

Mais les autorités de la commune n’étaient pas d’accord. ‘’On s’est tous levés pour dire que ce n’est pas possible, vu l’insécurité qui règne, notamment à Ngor. On a demandé aux gendarmes de revenir. Ils nous ont fait comprendre que toutes les conditions ne sont pas réunies. Ainsi, pour rester, ils nous ont demandé un terrain plus approprié pour y construire un poste sur fonds propres’’, explique le maire de Ngor Maguèye Ndiaye.

Lors de cette réunion avec la gendarmerie, alors que les autorités communales prenaient le temps d’identifier un lieu, le colonel Abdou Mbengue a porté son choix sur le parking en face de la Brioche dorée de Ngor. Mais les autorités communales et coutumières ont proposé d’autres sites différents. ‘’Le soir du 2 mars, le colonel est revenu pour obtenir 500 m2 sur le parking. Je lui ai expliqué qu’il n’y a plus d’espace à Ngor’’, indique Maguèye Ndiaye.

Ainsi, d’après l’édile, le général Moussa Fall leur avait parlé d’une installation de brigade provisoire avec des conteneurs. Mais sans aviser, les pandores ont fait une descente sur les lieux avec l’intention de tout occuper.

Ce problème résulte également de manœuvres foncières impliquant plusieurs parties. Le 14 avril 2023, la Commission de contrôle des opérations domaniales (CCOD) avait été saisie pour mettre le site, devant abriter la brigade de gendarmerie, à la disposition de Auchan.

ADVERTISEMENT

Elle a dit niet, au motif que la Conservation de la propriétaire foncière de Ngor Almadies a attesté le 2 mars dernier, que le TF 9.492, reporté à ses livres sous le numéro 13.334/Nga et d'une superficie de 6.387 m2 n'appartient pas à la commune, comme elle le prétend, mais à l'Etat du Sénégal.

A partir de cet instant, la donne change. La gendarmerie, qui s'était proposé de mettre en place une structure provisoire a, après concertation avec les autorités compétentes, décidé de construire sur le site une grande caserne qui prendra en compte non seulement le village de Ngor, mais également tous les quartiers environnants.

Hadjibou Soumaré (aussi) dans le viseur des Ngorois

A signaler que l'ex-Pm Hadjibou Soumaré dispose d'un titre foncier sur la Corniche des Almadies. Malgré son TF, il ne peut pas poser un container sur son terrain parce que les jeunes de Ngor disent qu'il n'en est pas question. Aujourd'hui que l'Etat décide de construire sur un site, les mêmes jeunes s'y opposent au motif qu'une brigade de gendarmerie n'est pas une priorité.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

ADVERTISEMENT