Une nouvelle polémique secoue l'hôpital Aristide Le Dantec

Alors que l'hôpital Aristide Le Dantec est fermé depuis le 15 août 2022 pour motif de reconstruction, une autre polémique enfle.

Hopital Aristide Le Dantec

Près de deux mois après sa fermeture, l'hôpital Le Dantec est frappée par une nouvelle secousse. Aujourd’hui, sur plus de 800 prestataires et contractuels que comptait la structure sanitaire, ils sont nombreux à ne pas trouver une destination. Si la ministre de la santé, Marie Khemesse Ngom Ndiaye, avait donné comme garantie que tout le personnel de l’hôpital Dantec sera reversé dans des structures sanitaires du pays, des syndicats de la santé ont démenti cette garantie de leur tutelle.

Selon Cheikh Seck du Syndicat démocratique des travailleurs de la santé et du secteur social affilié à Cnts/fc ( Sdt3s), « les conditions de la réhabilitation de l’hôpital le Dantec ont été catastrophiques voire dramatiques. Un drame humain touchant une grande frange de la population notamment les malades et le personnel ».

Mangue Ngom, membre du collectif pour la sauvegarde des intérêts de l’hôpital Aristide Le Dantec, agent de santé de surcroit, embouche la même trompette : « nombreux sont ces travailleurs qui ne sont toujours pas affectés. D’autres sont chez eux en attente de travail. Il faut noter aussi qu’il y a une tentative de liquidation des prestataires qui ont tout donné depuis des années pour la santé de la population et la bonne marche de l’hôpital lorsque les autorités ont eu besoin d’eux dans les moments difficiles ».

Mamadou Ndiaye, agent de santé faisant partie de cette catégorie, repris par Sud, témoigne : « les chefs de services ont rejoint leurs postes d’affectation au moment où le personnel de soins était dans l’expectative. Pour les prestataires et contractuels, il n’y a pas eu de note de service pour les affectations. Les confrères qui ont été déployés dans des structures de santé sont partis sur la base de connaissance ou de leur proximité avec le chef de service. Nous sommes nombreux à être aujourd’hui dans une situation de non prise en charge ».

Comme M. Ndiaye, ils sont légion à partager la même souffrance. Les témoignages de ces derniers se ressemblent. Le cri de cœur reste le même. « Nous ne sommes pas contre la reconstruction de l’hôpital Le Dantec. Mais c’est la démarche qui est à décrier. Pourquoi l’Etat s’est-il précipité pour démolir le Dantec. Des malades en ont souffert et continuent de souffrir, des rêves de familles ont été brisés, faute d’emploi », se désole une autre victime de Dantec.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

ADVERTISEMENT