Une vieille de 75 ans envoyée en prison par l'époux de sa petite-fille

Âgée de 75 ans, Bineta Sow a été condamnée à six mois de prison dont un mois ferme. Poursuivie pour abus de confiance portant sur 4,3 millions de francs CFA, elle a été traduite en justice par l’époux de sa petite fille.

PRISON SENEGAL

La silhouette frêle, le visage ridé, Bineta Sow rejoint lentement le prétoire de la salle 1 du temple de thémis de Dakar. La bonne dame qui est âgée de 75 ans, est poursuivie pour abus de confiance portant sur 4 millions 300 mille francs CFA. La partie civile n’est personne d’autre que l’époux de sa petite fille, Collins Chimezie Emenalo alias Frédy. Il y a de cela 2 ans, ce dernier, rassuré par son épouse, a confié à la dame Bineta Sow, la somme de 6 millions de francs CFA. Au mois de février, celui-ci voulant récupérer ses sous, récolte des excuses qui ne le confortent guère. Las de courir derrière son argent pendant 10 mois, il se résigne à porter l’affaire en justice.

A la barre, Bineta Sow reconnaît les faits sans ambages. Selon elle, elle a remis d’abord remis à sa petite fille la somme de 300 mille francs ensuite 1,4 millions de francs CFA. Elle précise que toutes ces remises étaient pour le compte de la partie civile. Elle renseigne également qu’elle a prêté 800 mille francs CFA à sa fille, qui de surcroît est la mère de sa petite fille. Le reste de l’argent dit-elle, elle l’a confié à une proche qui réside en France. A l’en croire, elle tarde à remettre à son gendre son argent à cause de maladie. Elle précise également que son proche a promis de lui remettre l’argent qu’elle lui a confié dans un délai proche.

Malgré ses promesses, l’avocat de la partie civile a une préoccupation sérieuse. La robe dit ignorer comment la prévenue va faire pour désintéresser son client. Dans tous les cas, l’avocat a demandé au tribunal d’appliquer la meilleure décision au profit de son client. Il a réclamé la somme de 5 millions de francs CFA en guise de dédommagement.

A la suite du parquet qui a requis l’application de la loi, les avocats de la défense ont sollicité la magnanimité du tribunal. Selon eux leur cliente qui est de bonne foi souffre d’une maladie grave. A cause de cela ils estiment que sa place n’est pas à la prison.

Malgré leur requête, le tribunal qui a reconnu coupable leur cliente, lui a infligé une peine de 6 mois de prison dont 1 mois ferme. En sus de sa peine, elle est contrainte d’allouer au plaignant la somme de 5 millions de francs CFA. Bineta Sow qui ne s’attendait pas à une telle peine, hausse le ton et déclare à la juge : « je ne refuse pas de lui payer son argent. En 75 ans de vie je n’ai jamais mis les pieds dans une police encore moins dans une prison ». « On a été indulgent avec vous. Depuis qu’il vous a réclamé son argent vous n’avez fait aucun effort pour le rembourser. Je vous somme de vous taire sinon je vais vous juger pour une autre cause », lui a asséné la juge. En rouspétant, Bineta Sow a été accompagnée par son client qui l’a invitée à regagner le box des prévenues.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Agression de MNF à dans son quartier : le 7e cas en un mois

Agression de MNF à dans son quartier : "le 7e cas en un mois"

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

ADVERTISEMENT