Usurpation d'identité : un ASP se fait passer pour un ministre pour décrocher un job

Chargé de la logistique de l'Agence pour la sécurité de proximité (ASP), M Diouf a été arrêté et jugé pour usurpation d'identité numérique. Il avait attribué son numéro de service à Birame Faye, l'ex-directeur de l'Agence de sécurité de proximité (Asp) d'après L'As quotidien.

arrestation

Lorsque celui-ci a été nommé ministre de l’Artisanat, M. Diouf n'a pas désactivé le compte WhatsApp qu'il avait ouvert avec le même numéro de service. Mieux, il se faisait passer pour Birame Faye quand il contactait des autorités via WhatsApp. Pour avoir un travail mieux payé, il a ourdi un plan délictuel.

Son modus operandi consistait à se faire passer soit pour Birame Faye, soit pour le Général Meïssa Sellé Ndiaye, l’aide de camp du président de la République. Ces actes n’ont duré que le temps d’une rose car il a été démasqué. Le prévenu a été attrait hier, devant la barre des flagrants délits de Dakar pour usurpation de fonction et usurpation d'identité numérique.

L’une de ses victimes n’est personne d’autre que l'astronome Marame Kaïré, qui a raconté que M. Diouf l'avait contacté avec son numéro personnel en se présentant comme le Général Meïssa Sellé Ndiaye, aide de camp du président de la République. Au cours des échanges, le mis en cause a fait savoir à celui-ci allait lui envoyer un Cv (curriculum vitae) afin décrocher un emploi.

À l’enquête préliminaire, M. Kaïré a indiqué qu'il avait demandé au prévenu de passer un appel vidéo mais il a refusé cette requête. C'est pourquoi il a douté de son identité. D’où sa plainte. En rendant son verdict, le tribunal a relaxé M. Diouf du délit d’usurpation de fonction avant de le déclarer coupable du chef d’usurpation d'identité numérique. Pour la répression, il a été condamné à 2 ans assortis de sursis.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT