Vélingara : une tonne de cocaïne cachée au domicile d'un chef de village

Les faits ont eu lieu au village de Saré Maly, commune de Saré Coly Sallé dans le département de Vélingara.

Deux tonnes de cocaïne saisies à Abidjan et San pedro en Côte-d'Ivoire (illustration)

Dimanche 18 septembre 2022, la gendarmerie de Vélingara a procédé à l’arrestation de Samba Sabaly dans son village natal de Saré Maly, commune de Saré Coly Sallé, après 5 mois de cavale. Il serait l’un des comploteurs contre leur chef de village dans l’arrière-cour duquel 1 kg de cocaïne avait été déposé et signalé à la gendarmerie.

Ce dernier, arrêté en avril 2021, a été libéré quelques semaines après pour insuffisance de preuves. L’informateur de la gendarmerie, Chérif Bâ, qui avait déposé ledit colis, arrêté le 15 février 2022, a livré les noms de ses complices dont Samba Sabaly et son père, malade.

Ce mardi 20 septembre 2022, Samba Sabaly, 36 ans, habitant le village de Saré Maly, devrait être déféré au Parquet de Kolda. Arrêté dimanche soir dans le cadre de l’enquête concernant le colis de 1 kg de cocaïne retrouvé dans l’arrière-cour de la maison de leur chef de village en avril 2021, il devra répondre du délit de complicité de trafic de drogue dure.

Pour rappel, des éléments de la brigade de gendarmerie de Vélingara, en avril 2021, avaient été conduits dans le domicile de Sory Diao, chef du village de Saré Maly, situé dans la commune de Saré Coly Sallé. 1 kg de cocaïne est trouvé dans son arrière-cour dissimulé dans des tas d’herbe.

Suffisant pour que les gendarmes mettent aux arrêts le maître de céans. Mais la situation économique du mis en cause et les témoignages unanimes de ses collègues chefs de village ont permis de libérer provisoirement M. Diao. Entre-temps, l’informateur et guide des gendarmes, Chérif Bâ, est devenu introuvable et inaccessible au téléphone. Il sera arrêté le 15 févier 2022, 10 mois après, alors qu’il était en transit dans un réceptif hôtelier de Vélingara.

Actuellement en détention à la prison de Kolda, la capitale régionale, il a livré les noms des commanditaires du complot dont il n’a été qu’un mercenaire. Le procureur a alors dépêché une délégation judiciaire pour arrêter Demba Sabaly et son fils Samba. Demba, malade grabataire, est juste entendu. Quant à Samba, il aurait quitté les parages dès le lendemain de l’arrestation de Chérif Bâ.

Avant de revenir dimanche, jour de son arrestation. Selon nos sources, Chérif Bâ serait un présumé dealer connu qui a un ami natif de Saré Maly, Demba Sabaly en l’occurrence. Demba n’a jamais accepté que Sory Diao soit leur chef de village. Celui-ci, en complicité avec son fils, aurait ourdi le complot pour le faire arrêter, ternir son image. Et, pourquoi pas, lui faire perdre son titre de chef de village…

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pire : un muezzin lynché à mort

Pire : un muezzin lynché à mort

Doylo Barham, Akhlou Brick met fin au clash et chante Baye Niass

"Doylo Barham", Akhlou Brick met fin au clash et chante Baye Niass

Dieuppeul: Un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie  percute un Taxi

Dieuppeul: Un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie percute un Taxi

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards FCFA à Bocar Samba Dièye

AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards FCFA à Bocar Samba Dièye