Vers une grève dans la justice : les raisons d'un mal-être

L'appareil judiciaire risque d'être paralysé dans les prochains jours. Dans une note, d'imminentes grèves seront décrétées incessamment par les membres du l’Union Nationale des Travailleurs de la Justice (UNTJ).

Tribunal de Dakar

Ils exigent la satisfaction de leur neuf points revendicatif, notamment la revalorisation des Primes de Participation à la Judicature en la doublant, la pérennisation et paiement de ces dites primes au plus tard le 05 de chaque

mois, l'intégration de l’UNTJ au comité de Gestion des Fonds Communs de Greffe, le virement des Fonds Communs de Greffe au plus tard le 15 du mois suivant le semestre écoulé et l'indemnité de Logement pour tous les travailleurs de la justice.

Ils réclament aussi le reclassement à la Hiérarchie A2 pour tous les Greffiers, l'enrôlement des agents autres que les Greffiers et interprètes judiciaires dans le corps des Agents des Greffes et Parquets, l'ouverture sans délai du concours professionnel des Administrateurs Des Greffes et l'audit du personnel bénéficiaire des Fonds Commun de Greffe.

Ils donnent un mois au gouvernement pour satisfaire leur revendications. Passé ce délai, les membres du l’Union Nationale des Travailleurs de la Justice (UNTJ) exerceront leur droit d’observer la grève conformément à l’article 25 de la constitution.

In extenso leur déclaration :

ADVERTISEMENT

Considérant que malgré l’instabilité sociale dans le milieu judiciaire, le gouvernement du Sénégal, en particulier le Ministre de la justice, n’a montré aucune volonté de régler les préoccupations somme toute légitimes et minimalistes des travailleurs de la justice/

Senenews publie in extenso leur déclaration :

Considérant que les réformes initiées relatives au statut particulier du cadre des fonctionnaires de la Justice tardent à être mises en pratique, prolongeant ainsi les travailleurs de la justice dans une incertitude criarde quant à leur avenir professionnel dans ce secteur hautement sensible ;

Considérant qu’il y a une certaine nébuleuse dans la gestion du fonds commun des greffes avec une absence totale de lisibilité et de reddition des comptes de la part du comité siégeant au Ministère de la Justice ; que constatant avec regret que toutes les résolutions prises lors du séminaire sur l’optimisation du fonds commun et le toilettage des textes sont volontairement rangées aux oubliettes.

Considérant qu’il est regrettable de constater que depuis leur admission au Centre de Formation Judiciaire (CFJ), les élèves greffiers, recrutés sur la base de la licence, perçoivent de façon discriminatoire et sans aucune explication légale ou technique, des émoluments en deçà de celles qui leur sont dûes en vertu de leur hiérarchie ;

Considérant par ailleurs que la situation statutaire des Administrateurs de greffes de même que celle des Interprètes demeure inchangée; qu’en effet, depuis la création de leurs corps respectifs aucun avantage spécifique à leur hiérarchie, A1 et B2 ne leur a été alloué;

Constatant qu’en définitive la démotivation grandissante des travailleurs de la justice, conséquence de la saignée constante de ceux-ci vers d’autres horizons plus prometteurs et la compromission syndicale existante, le Secrétariat Exécutif de l’Union Nationale des Travailleurs de la Justice ne saurait restée sans réaction, et sur injonction de ses mandants;

Sur ce ; DONNE PREAVIS DE GREVE AU GOUVERNEMENT ET SUR LE FONDEMENT DU REGIME DECLARATIF DES SYNDICATS

Pour :

1- Revalorisation des Primes de Participation à la Judicature en la doublant ;

2- Pérennisation et paiement de ces dites primes au plus tard le 05 de chaque

mois ;

3- Intégration de l’UNTJ au comité de Gestion des Fonds Communs de Greffe ;

4- Virement des Fonds Communs de Greffe au plus tard le 15 du mois suivant

le semestre écoulé ;

5- Indemnité de Logement pour tous les travailleurs de la justice;

6- Reclassement à la Hiérarchie A2 pour tous les Greffiers ;

7- Enrôlement des agents autres que les Greffiers et interprètes judiciaires dans le corps des Agents des Greffes et Parquets ;

8- Ouverture sans délai du concours professionnel des Administrateurs Des Greffes ;

9- Audit du personnel bénéficiaire des Fonds Commun de Greffe ;

EN CONSEQUENCE DE CE QUI PRECEDE :

Qu’au-delà du délai d’un mois sans satisfaction des dites revendications, les membres du l’Union Nationale des Travailleurs de la Justice (UNTJ) exerceront leur droit d’observer la grève conformément à l’article 25 de la constitution.

Pour le Secrétariat Exécutif National

LE SECRETAIRE GENERAL

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT