Violentes manifestations : ce que l'ont sait de la fille tuée à Ngor

Une jeune fille âgée de 15 ans est décédée, mardi, lors de violentes confrontations entre les populations de Ngor et les Forces de Défense et de Sécurité, une autre victime est également déplorée par les locaux mais, le communiqué du ministère de l'Intérieur, datant de ce mercredi 10 mai 2023, ne fait état que d'un (1) mort.

Des manifestants ont tenu tête aux FDS à Ngor lors de violentes protestations suite à un litige foncier, mardi 9 mai 2023

Depuis plusieurs semaines, Ngor est le théâtre de violents affrontements entre les populations et les FDS en raison d'un litige foncier. Hier, mardi 9 mai, la situation était particulièrement tendue, d'après l'adjoint au maire de Ngor « des balles réelles ont été tirées sur des manifestants ». Soulèye Mbengue de renseigner qu'une jeune fille a été touchée par balle et est tombée sur les lieux des affrontements. Elle a été enveloppée d'un drap blanc par les Sapeurs-pompiers avant d'être évacuée à l'hôtel Ngor Diarama.

Il y a quiproquo sur le nombre de morts enregistrés lors des violents affrontement de mardi à Ngor, Alors que deux victimes sont déplorées par les locaux, le bilan officiel n'a confirmé qu'un (1) mort. « Il y a deux décès. Une maman et une autre fille. Les décès sont dus aux affrontements. Difficile de savoir exactement ce qui s'est passé vu que personne ne peut sortir en ce moment », a confié Mamadou Ndiaye, président du mouvement « Ngor debout ».

Le ministère de l'Intérieur a tenu à apporter des éclairages : « Le ministère de l'Intérieur confirme, ce mercredi matin, la découverte d’un corps sans vie d’une jeune fille, hier, derrière l’hôtel Ngor Diarama de Ngor. Il s’agit d’une adolescente de quinze ans présentant une blessure à la tête », informent les services d’Antoine Diome.

ADVERTISEMENT

« Elle a été ramenée sur la plage par des vagues et aurait été mortellement touchée dans l'eau, probablement par l'hélice d'une pirogue », poursuit le communiqué officiel publié ce mercredi 10 mai 2023.

« L'opinion publique sera informée dès que de plus amples informations seront à la disposition des autorités compétentes. », conclut le document.

La situation était tellement tendue hier à Ngor que le chef de l'État Macky Sall a réagi en appelant au dialogue. Pour calmer les esprits, le président de la République a convié des autorités ngoroises hier, tard dans la soirée, au Palais. Au terme de l’audience, l’État a pris des mesures pour apaiser la situation. D’après L’Observateur, il a été retenu que le terrain litigieux de 6000 m2 sera divisé en deux parties égales. Les 3000 m2 iront à la gendarmerie et l’autre partie reviendra aux populations de Ngor.

Mieux, le titre foncier du stade de Ngor sera affecté à la mairie de la localité. En outre, l’État va construire et équiper un lycée dans le village et accorder un quota aux jeunes Ngorois dans le programme Xëyu ndaw ñi.

De violents affrontements opposent depuis plusieurs semaines les populations de Ngor aux gendarmes au sujet de la construction d’une brigade sur le site litigieux. Dans leurs doléances, les riverains ont exigé la construction d'un lycée sur le site et se sont farouchement opposés à l'occupation de toute la superficie disponible par la gendarmerie. Une requête à laquelle le président Macky Sall a fini par répondre positivement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT