Vols de câbles : la Senelec a perdu 1 milliard FCFA

Les vols et agressions de câbles affectent la Senelec qui a perdu 1, 235 milliard perdus en 2022 et au 1er trimestre 2023.

Câbles Senelec

Les agressions et vols des ouvrages électriques risquent d'anéantir tous les investissements de la Senelec. Selon les chiffres de la société nationale d'électricité repris par Le Quotidien, les statistiques à Dakar montrent qu’en 2022, la Senelec a enregistré 547 coupures sur les tronçons de câbles de 30 000 volts, une énergie non distribuée de 611 Mw/h, soit environ 830 millions de francs Cfa de pertes.

Rien que pour le premier trimestre de 2023, la Senelec a enregistré 239 coupures sur les tronçons de câbles 30 000 volts, correspondant à une énergie non distribuée de 288 Mw/h, soit environ 405 millions de francs Cfa de pertes. "Et ces défauts représentent aujourd’hui 25% des défauts permanents sur le réseau de la Senelec", a indiqué hier le Directeur général de la Senelec, lors d’un atelier sur les agressions des câbles électriques.

Pour y remédier, la Senelec a ainsi décidé de lancer un programme de sensibilisation, afin de freiner le phénomène qui pèse «lourd sur l’exploitation de la société d’électricité, mais également sur la sécurité des biens et des personnes, et n’épargne non plus le portefeuille de la ménagère. Bref, toute l’économie nationale est touchée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT