Week-end sanglant à Dakar : trois personnes tuées entre vendredi et dimanche

Les meurtres s’enchaînent dans la capitale sénégalaise sur fond d’agressions et d’altercations avec deux autres assassinats.

Meurtres

Après Pikine où Kiné Gaye, gérante d'un point multiservices et enceinte de 5 mois, mortellement agressée dans son lieu de travail, deux autres cas de meurtre ont été signalés ce samedi.

À Ouakam, une bagarre entre deux individus a viré au drame, hier samedi 21 mai 2022. Après avoir poignardé mortellement son belligérant, le meurtrier a pris la fuite. La victime se nomme Papy Niang et a été sauvagement assassinée. Le fugitif est activement recherché par les gendarmes de la Brigade de Ouakam.

Au soir, c’est à Diamaguène que s'est produit un nouveau drame. Un jeune homme a succombé à ses blessures des suites d'une altercation. Le présumé coupable serait le frère jumeau du lutteur Mama Lamine qui doit combattre ce dimanche même à l’arène nationale. Âgé de 24 ans, Khabane Dieng a été poignardé au niveau du cou lors de cette bagarre.

L'enquête menée par la police de Diamaguène Sicap-Mbao avance à grands pas pour élucider ce crime. Le meurtrier présumé est présentement en garde-à-vue pour les besoins de l'enquête.

Le présumé meurtrier de Kiné Gaye arrêté

L’enquête sur le meurtre de Kiné Gaye a permis l’arrestation d’un suspect. Ce dernier est le collègue de la défunte. Il s’agit de l’employé de l’entreprise qui gère ce multi-services. Il est chargé notamment de la collecte des recettes. C’est à lui que Kiné Gaye doit habituellement verser l’argent collecté durant la semaine.

Tout semble indiquer que l’homme en question avait l’habitude de détourner l’argent, puisqu’il y avait souvent un gap entre ce qu’il recevait et ce qu’il versait dans les caisses. Nos sources évoquent un gap de 500 000 FCFA. Ce dont s’est rendu compte Kiné Gaye et que le meurtrier présumé voulait étouffer.

L’homme interrogé par les limiers a reconnu avoir été sur les lieux du crime. Les enquêteurs ont constaté aussi des blessures sur lui, ce qui indiquerait qu’il s’est bagarré avec la victime. Pour rappel, le crime a eu lieu vendredi 20 Mai 2022 aux environs de 19 heures.

Enceinte de 5 mois, Kiné Gaye a été poignardée au niveau de la jambe et de la poitrine, avant d'être retrouvée inerte, baignant dans une mare de sang par un jeune garçon qui a été envoyé par son père pour effectuer un transfert d’argent.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA