Yérim, Macky face à l'Histoire et nos drames [Opinion du Contributeur]

22 morts d'un seul coup. On n'en parle peu. Ça émeut peu. Nous sommes plutôt submergés par les retentissements d'un livre pas du tout lourd. Celui du journaliste Cheikh Yérim Seck.

Yérim, Macky face à l'Histoire et nos drames

Il n'apporte pas grand-chose au débat. « Macky Sall face à l’histoire » était attendu. Au finish, il ne risque pas de rester dans l’histoire des livres. Une somme de « révélations » déjà dites, un procès de la « gouvernance ni sobre ni vertueuse » de Macky Sall, une « révélation » approximative sur Sonko avec la fameuse rencontre nocturne de la corniche, puis pas vraiment autre chose de rigide. Des pierres jetées à la Première Dame.

Yérim parle beaucoup en bien de l’actuel Premier ministre Amadou Ba qu’il décrit comme un homme influent et qui aurait une maîtrise réelle de la société sénégalaise au point qu’il s’impose au président de la République. Ce qui donne des arguments à ceux qui soutiennent que le livre est commandité par Bâ qui lorgnerait le fauteuil de Macky. La version Pdf du bouquin largement partagée sur les réseaux sociaux fera encore des vagues.

Déjà une levée de boucliers des partisans de Sonko est constatée. Des soutiens de Macky Sall comme Mamadou Lamine Massaly ont aussi violemment fustigé l’auteur du livre qu’il qualifie de mercenaire à la solde du « meilleur payeur ».

Revenons à nos souffrances. Sommes-nous à un stade où les drames nous laissent de marbre ? Les accidents successifs mettent en lumière l’insécurité galopante dans nos villes et villages, sur nos routes. On y meurt en pleine nuit, souvent en plein jour. Il est urgent de déployer les moyens idoines pour prévenir ces drames traumatisants. Hélas, ici, les autorités sont plus aptes à réagir qu’à agir.

L’irréparable s'est déjà produit. On ne tire pas les leçons. Au-delà des indignations, souvent de circonstances, il y a très peu d’actes concrets…

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT