Ter : Le Collectif Des Impactés réclame la démission du Dg De L’Apix Mountaga Sy

Le Train Express Régional n’est pas encore sur les rails mais fait beaucoup de bruit. Les populations qui se disent impactées par son érection continuent d’élever la voix et à réclamer une indemnisation à la hauteur du préjudice subi.

Impactés du TER

Certains indiquent n’avoir pas encore reçu leurs terrains alors qu’ils ont cédé « des maisons de 400 mètres carrés ou plus » à l’Etat du Sénégal pour la construction de ce projet.

Réunis au sein d’un collectif, ces impactés du Ter ont tenu une conférence de presse pour déplorer le mutisme de l’Agence pour la promotion des investissements et grands travaux et de l’Etat du Sénégal sur leur situation. A en croire leur porte-parole Macodou Fall, « des familles se sont divisées avec ce dossier car d’aucuns ont reçu des terrains d’autres attendent toujours ». Ainsi, il interpelle le président « Macky Sall qui est le seul responsable, même si en conseil des ministres il avait demandé à ce que ce problème soit réglé ».

« L’Etat joue au chat et à la souris avec les impactés. Depuis des années nous courons derrière nos terrains tel que promis par l’Etat du Sénégal qui ne respecte pas sa parole. Nous peinons à recevoir nos chèques d’accompagnement et de vulnérabilité. L’Etat est insensible à ce dossier. Nous ne comprenons pas cette démarche car les choses sont au ralenti. Depuis des années, nous courons dans tous les sens. C’est inadmissible que le projet se poursuive alors que les populations sont là. Il n’y a que la moitié qui a déjà obtenu son dû. Ceux qui espèrent avoir des terrains n’ont rien vu au moment où des familles exhibent des actes distribués par les autorités à travers le domaine et depuis 2018 avec des plans de masse. Personne n’est en mesure de vous dire le site dans lequel se trouve ces terrains en question », dénonce le porte-parole.

Par ailleurs, le collectif demande la démission du Directeur général de l’Apix Mountaga Sy qui, selon lui, n’a fait aucun effort pour régler la situation. Pis, il l’a même envenimée, indique-t-il.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn