Trafic de passeports diplomatiques : Nouveaux développements !

Une célèbre journaliste mouillée

 Trafic de passeports diplomatiques : Nouveaux développements !

L'affaire des faux passeports diplomatiques pour laquelle deux députés de BBY sont impliqués, est partie pour causer des dégâts d'ampleur. Une célèbre journaliste – dont le nom n’a pas été dévoilé -, est dans le collimateur de la Dic, informe Libération. Les enquêteurs cherchaient à la repérer depuis hier mais ils n’arrivent pas à mettre la main sur elle.

L’ex président de l’Assemblée nationale auditionnée

Mamadou Seck, ancien président de l’Assemblée nationale, a été discrètement entendu dans l'affaire du trafic de faux passeports diplomatiques. Il a confié aux enquêteurs que son nom et sa signature ont été usurpés. L’enquête se poursuit.

Que sait-on des députés cités ?

Courant décembre 2020, la Dic a reçu la plainte de deux dames –une Sénégalaise et une Guinéenne- déclarant avoir donné 2,5 millions Fcfa à El Hadji Condé. En échange, ce dernier avait promis de leur trouver des certificats de mariage avec des députés avec qui il travaillait, ce qui devrait leur faciliter l’octroi du passeport diplomatique. Il s’agit des députés Bobacar Biaye, président du conseil départemental de Sédhiou et Pca de l’Ard et Mamadou all président du conseil départemental de Salémata. Le président du groupe parlementaire, Aymérou Gningue a déclaré qu’aucun député appartenant à son groupe ne sera protégé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT