BAL 2023 : l’AS Douanes en finale de la saison 3

L’équipe sénégalaise de l’AS Douanes s’est qualifiée, mercredi à Kigali (Rwanda) en finale de la troisième saison de la Basketball Africa League (BAL) 2023, après son succès (92-86) sur celle angolaise du Petro de Luanda.

As Douane au Dakar Arena 2023

Suite à ce succès arraché difficilement, les Douaniers retrouvent la finale de cette compétition pour la première fois de son histoire après avoir atteint les quarts et les demi-finales lors des deux dernières éditions. Ils défieront le vainqueur de l'autre demi-finale qui va opposer ce soir, Al Ahly au Stade Malien.

ADVERTISEMENT

« Nous avons donné tort aux sceptiques. Défensivement, nous avons été formidables. Maintenant, nous jouons juste notre jeu et essayons d’aller le plus loin possible dans ce championnat », a déclaré l’entraîneur de l’AS Douanes Mamadou Gueye lors d’une conférence de presse d’après-match rapporte le site de la BAL.

Dans les séquences des questions-réponses avec la presse rapportée par Basket Sénégal. Le technicien explique le changement au coup d’envoi. « Nous avons fait un excellent premier quart temps offensivement comme défensivement. Parce qu’on avait besoin de la taille. Sachant qu’au poste 4, il drive et shoot comme il veut. Donc j’ai changé mon 5. A la place de Bara, j’ai mis Maluach pour qu’il puisse les gêner ». En 10 minutes, le Soudanais de 16 ans (2m13) drafté avec le programme BAL Elevate a inscrit 7 points et 4 rebonds. La clé du match est donc la bonne défense. « C’est ce que j’avais dit dans les vestiaires. Il fallait très bien défendre sur les tirs extérieurs. Et les obliger à ce que les intérieurs scorent le plus. C’est ce que nous avons essayé de faire et je pense que nous l’avons réussi. Morais qui tournait à 18 points est sorti à 8 points. C’est une excellente défense ».

ADVERTISEMENT

Déjà qualifiée en demi-finale, l’AS Douanes avait fait mieux que lors de leur première participation en 2021 ou il s’était arrêté en quart. Ainsi, il fallait juste continuer à jouer et avancer sans pression. « Je leur ai demandé de prendre du plaisir parce que l’objectif était déjà atteint. Depuis que j’ai commencé à coacher c’est ma façon de faire. Il faut toujours entretenir la motivation des joueurs… Sachant que trop de routines, trop de satisfactions entrainent une certaine suffisance, une perte d’agressivité. Maintenant certains coaches pour restaurer cette perte d’agressivité se basent sur l’inconfort psychologique, ce qui me parait contestable parce que cela fragilise les joueurs sur la durée et ils ne comprennent plus. Savoir coacher, c’est donner du respect à ses joueurs et c’est ce que j’essaie de transmettre ».

L’AS Douanes réussit ainsi une participation historique a la BAL pour un club sénégalais. Elle récolte les fruits d’un travail entamé depuis longtemps selon le coach. « Après notre sacre en championnat la saison passée, le lendemain même, nous avons commencé à travailler dessus. Avoir d’assez bonnes recrues et travailler énormément pour arriver là où nous sommes aujourd’hui. » Ce samedi 27 mai, un club sénégalais pourrait bien être le détenteur du trophée de la BAL. L’AS Douanes défiera le représentant de l’Égypte, Al Ahly.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

ADVERTISEMENT