NBA : Kyrie Irving au cœur d’une nouvelle polémique

Jeudi, Kyrie Irving, le meneur de jeu américain des Nets, a partagé sur les réseaux sociaux le lien d’un film jugé antisémite. Son équipe les Brooklyn Nets a condamné vendredi ces publications dans un communiqué. Le joueur se retrouve ainsi dans une nouvelle polémique après celle relative à son refus de se faire vacciner au COVID-19.

Kyrie Irving. Crédit : John Minchillo / Associated Press

Jeudi avant le match des Nets contre les Mavericks, Kyrie Irving a posté sur ses comptes Twitter et Instagram un lien vers le site d'Amazon où peut être loué ou acheté le film "Hebrews to Negroes : Wake Up Black America". Problème ? Ce film date de 2018. Il est considéré comme antisémite d’où le tollé provoqué sur la toile.

Irving n’est pas à sa première polémique. En effet, après l’épisode des vaccins anti-COVID-19, il avait diffusé sur Instagram en septembre un message du théoricien du complot Alex Jones parlant du « Nouvel Ordre Mondial ».

En réaction, les Brooklyn Nets ont condamné vendredi la démarche de la star américaine.

« Les Brooklyn Nets condamnent fermement et n'ont aucune tolérance pour la promotion de toute forme de discours de haine. Nous pensons que dans ces situations, notre première action doit être un dialogue ouvert et honnête. Nous remercions ceux, y compris l'ADL (une organisation non gouvernementale dont le but est de soutenir les Juifs contre toute forme d'antisémitisme), qui nous ont soutenus », a dénoncé la franchise dans un communiqué.

Les Nets sont allés plus loin. En effet, le propriétaire de l’équipe, Joe Tsai, s’est exprimé sur Twitter. « Je suis déçu que Kyrie semble soutenir un film basé sur un livre rempli de désinformations à teneur antisémite. Je veux m'asseoir avec lui et m'assurer qu'il comprend que c'est blessant pour nous tous, et qu'en tant qu'homme de foi, c'est mal de promouvoir la haine basée sur la race, l'ethnie ou la religion. C'est plus important que le basket-ball », a-t-il déclaré.

D’après le magazine Rolling Stone, le film "Hebrews to Negroes : Wake Up Black America" a été réalisé par Ronald Dalton, Jr. Il est l’adaptation d'un livre éponyme datant de 2015. « De nombreux juifs célèbres de haut rang ont admis avoir adoré Satan ou Lucifer », « Les médias d'information sont contrôlés par les Juifs », etc. Voici quelques phrases que l’on peut retrouver dans le livre.

Par ailleurs, cette affaire n’est pas sans rappeler celle de Kanye West. En effet, le rappeur avait écrit qu'il allait s'attaquer aux Juifs, déclaration qui lui a valu une suspension sur Twitter.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le Brésil cartonne la Corée du Sud

Le Brésil cartonne la Corée du Sud

Tristesse et désillusion après l'élimination des lions du Sénégal

Tristesse et désillusion après l'élimination des lions du Sénégal

Trafic aérien : les ADS ont recensé 22 540 mouvements d'avions

Trafic aérien : les ADS ont recensé 22 540 mouvements d'avions

Le Sénégal 4e pays africain ayant reçu le plus d’argent de sa diaspora en 2022

Le Sénégal 4e pays africain ayant reçu le plus d’argent de sa diaspora en 2022

Grève de la faim : Pape Alé Niang au plus mal

Grève de la faim : Pape Alé Niang au plus mal

Ça devient moche [Opinion du Contributeur]

Ça devient moche [Opinion du Contributeur]

Ne politisons pas la bêtise ! [Opinion du Contributeur]

Ne politisons pas la bêtise ! [Opinion du Contributeur]

Exclu de la sélection, le gardien camerounais Onana joue au football de rue

Exclu de la sélection, le gardien camerounais Onana joue au football de rue

Ce trait de caractère prouve que vous êtes plus intelligent que les autres

Ce trait de caractère prouve que vous êtes plus intelligent que les autres