CAN 2024: la RDC en outsider pour mettre fin à sa série de défaites contre l'Égypte

Dimanche 28 janvier au stade Laurent Pokou de San Pedro, la RDC affronte l’Égypte pour les huitièmes de finale. Depuis 1974, les Léopards attendent une nouvelle victoire face aux Pharaons.

Equipe RDC

Finaliste à deux reprises lors des trois dernières éditions, l’Égypte reste le géant du foot africain avec 7 sacres en Coupe d’Afrique des nations. Malgré la blessure de la superstar de Liverpool, Mohamed Salah, les Pharaons ont obtenu, non sans peine, leur qualification en réalisant trois matchs nuls.

ADVERTISEMENT

Alors que l'attaquant vedette de Liverpool sera forfait, c'est celui du FC Nantes, Mostafa Mohamed, auteur de trois buts sur les trois premiers matchs, qui devra porter le secteur offensif des Pharaons pour ouvrir la voie vers les quarts de finale. Pour ce faire, il devrait pouvoir s'appuyer sur Trezeguet sur le front de l'attaque.

  • Un nouvelle compétition qui commence pour les deux formations

« La chance n’a pas été de notre côté, a commenté le sélectionneur égyptien Rui Vitoria, revenant sur les prestations décevantes de son équipe en phase de groupe. Nous avons perdu Salah et Shennawy. De plus, Ashour s’est également blessé à l’entraînement. Le football est plein de déconvenues. Nous devons composer avec tout cela. Nous ne devons pas être tristes de l’absence de Salah ».

La RDC s’est aussi qualifiée en signant trois matchs nuls en poule : face à la Zambie, au Maroc et la Tanzanie. « Nous sommes dans une nouvelle compétition, déclare Sébastien Desabre, le coach des Léopards. Nous avons beaucoup travaillé pour atteindre ces huitièmes de finale. Nous sommes dans un rôle de challenger face à une équipe qui détient le record des titres, on connaît leurs qualités. C’est une superbe opportunité d’évaluer nos forces. Nous sommes calmes et confiants. On sait ce qu’on a à faire (dimanche) ».

ADVERTISEMENT
  • 50 années de disette pour la RDC

La dernière rencontre en CAN entre les deux nations remonte à 2019, l’Égypte s’était imposée 2-0 lors de la deuxième journée de la phase de groupes. « On sait que ça va être difficile parce que c'est une grande nation d'Afrique qui a énormément de titres. Quoi qu'il en soit, nous avons des arguments à faire valoir dans ce match », a appuyé le Nantais Samuel Moutoussamy.

Depuis le début des années 70, la RDC a battu l’Égypte à une seule reprise en huit rencontres. C'était en demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations 1974, édition remportée d'ailleurs par les Léopards. À San Pedro, les Congolais aimeraient bien mettre fin à cinquante années de disette. « L’Égypte, c’est le top 5 du foot africain. On sait ce que l’on a à faire, on ne sera pas facile à jouer », prévient Sébastien Desabre.

« L’Égypte a souvent battu la RDC, mais c’est le passé, je ne pense pas à cela, glisse Rui Vitória. C’est la manière de jouer qui importe, pas cette histoire de statistiques. Je sais que l’on va affronter une équipe de qualité, compacte, avec de bonnes individualités. J’ai du respect pour tout le monde, mais aucune crainte vis-à-vis de l’adversaire. » Pour les deux formations qui n'ont pas encore réussi à gagner un seul match dans cette CAN, il n’y aura plus de choix au moment d’aborder leur première rencontre à élimination directe.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT