La CAF s'explique après des accusations de 'corruption sur l'arbitrage' de la CAN

L'international sénégalais par ailleurs ailier de l'As Monaco Krépin Diatta avait fait une sortie dans le but de dénoncer les décisions de l'arbitre lors du match opposant son équipe le Sénégal à la Côte d'Ivoire à la CAN2023. Krépin Diatta et Romain Saïss ont critiqué ouvertement l’arbitrage de la CAN 2023.

Le Président de la CAF, Dr Patrice Motsepe, se rendra au Mozambique vendredi matin pour assister à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations de Beach Soccer Mozambique 2022 à Vilankulos.

En marge de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations et de la Journée internationale de l’éducation, la CAF a lancé aujourd’hui au Lycée Classique d’Abidjan son initiative « Kick and Learn », visant à promouvoir les valeurs de l’éducation sur le continent.

ADVERTISEMENT

Durant la cérémonie, le Secrétaire général de la CAF a profité de l'occasion pour apporter des éclaircissements sur les accusations de Krépin ainsi que sur celui de Romain Saïss concernant l'arbitrage de la CAN en cours en Côte d'Ivoire. Veron Mosengo a exprimé son étonnement, soulignant la satisfaction générale à cet égard.

“Je suis surpris par votre question. Jusqu’à présent, nous avons entendu que l’arbitrage est excellent et de haut niveau. En ce qui concerne les plaintes concernant la VAR, vous savez que lorsqu’on gagne, on considère toujours que l’arbitrage est bon, et lorsque nous perdons, nous disons qu’il est mauvais. C’est un débat que je préfère éviter. Tout le monde a le droit de critiquer, mais je ne me sens pas visé. Critiquer la CAF est légitime, mais il faut être juste “, a expliqué au journaliste congolais qui a soulevé la question.

ADVERTISEMENT

Poursuivant, il dit être fière de l’introduction de la VAR, qui selon lui , a été très professionnelle sur l’arbitrage : “ Nous avons mis en place la VAR, qui a considérablement aidé l’arbitrage… Ces débats visent à dénigrer notre compétition. Soyons honnêtes, le niveau actuel de l’arbitrage est excellent, et nous devons le reconnaître “, a-t-il ajouté.

Cependant, l’arbitrage du match opposant le Champion d'Afrique en titre à l'équipe de la Côte d'Ivoire pays organisateur a suscité de nombreuses critiques. Le match Algérie – Mauritanie aussi et tant d'autres ont été marqués par de nombreuses contestations, en raison de situations litigieuses dont le traitement a parfois semblé partial.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Ligue 1 : Lamine Camara désigné pépite de la saison

Ligue 1 : Lamine Camara désigné "pépite de la saison"

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour  Diomaye

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour Diomaye

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

ADVERTISEMENT