Neymar quitte le PSG et rejoint Koulibaly

Neymar ne portera pas le maillot du Paris Saint-Germain lors de cette saison 2023-2024. Informé la semaine passée que le PSG ne voulait plus de lui, l'attaquant brésilien va rejoindre Al-Hilal. Nasser Al-Khelaifi a trouvé un accord ce lundi avec le club saoudien.

Neymar Da Silva

Depuis dimanche, l’avenir parisien de Neymar s’était obscurci, le numéro 10 de la Seleçao ayant bien compris que le retour de Kylian Mbappé dans l’effectif du PSG était lié à son propre avenir. Les événements se sont précipités, puisque l’on a appris que le père du joueur brésilien avait finalisé un accord avec le club saoudien d’Al-Hilal, dont Neymar portera le maillot lors des deux prochaines saisons avec une option pour une troisième année, moyennant le salaire colossal de 100 millions d’euros par an.

ADVERTISEMENT

Neymar et bientôt Verratti à Al-Hilal ?

Tout était donc bouclé entre la star brésilienne et son futur club, mais encore fallait-il que Nasser Al-Khelaifi s’entende avec les dirigeants d’Al-Hilal. Dans cette opération, le président qatari du Paris Saint-Germain savait qu’il ne pourrait pas récupérer les 222 millions d’euros investis en 2016 pour faire venir Neymar du FC Barcelone, mais il voulait tout de même un joli chèque autour de 100 millions d’euros. Et ce lundi, tout est bouclé, preuve que les champions de France voulaient rapidement tourner la page.

Différents médias, dont L’Equipe, annoncent que la nuit a été fructueuse dans ce dossier, au point d’aboutir à un accord ferme et définitif entre le Paris Saint-Germain et Al-Hilal. Autrement dit, dans les prochaines heures, ou au plus tard mardi, Neymar devrait ranger une dernière fois son casier dans le nouveau centre d’entraînement du PSG et rejoindre rapidement l’Arabie Saoudite où le championnat vient de commencer. Selon Fabrizio Romano, la visite médicale du joueur, opéré au printemps dernier à la cheville, est même déjà prévue.

ADVERTISEMENT

A Al-Hilal, le joueur de 31 ans rejoindra un effectif mené par Jorge Jesus et où l’on trouve déjà Ruben Neves, Sergej Milinkovic-Savic ou bien encore Malcom et Kalidou Koulibaly. Et en attendant peut-être Marco Verratti, annoncé lui aussi proche de cette même formation. La révolution promise par Al-Khelaifi en 2022 a finalement lieu en 2023, mais c'est une évidence, le Paris Saint-Germain vient en 48 heures d'entrer dans une nouvelle ère.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT