Après avoir affiché un très bon visage face à l'Atalanta en Ligue des Champions, le Real Madrid avait un voyage compliqué en championnat. Les troupes de Zinedine Zidane se déplaçaient du côté de Vigo pour affronter le Celta, équipe qui espère gratter une place en Europe et qui affiche un jeu assez intéressant. Victoire impérative en vue de la course au titre, avec la possibilité de, temporairement, doubler le Barça et revenir à trois points de l'Atlético de Madrid. Pour ce match, Zinedine Zidane misait sur un 4-4-2, avec un milieu Valverde, Kroos, Casemiro, Modric, et Vinicius Junior pour épauler Benzema. Derrière, Sergio Ramos était absent. En face, Eduardo Coudet pouvait miser sur du beau monde, avec ce duo Iago Aspas - Santi Mina notamment.

En terres galiciennes, le Real Madrid affichait une approche très offensive d'entrée. Karim Benzema s'offrait une première occasion chaude, avec une volée déviée par Hugo Mallo (9e). Les Merengues avaient le ballon, même si les locaux avaient du répondant... Jusqu'à ce but du goleador français. Servi par Toni Kroos, l'ancien de l'OL se retournait et ajustait Villar (0-1, 20e). Les troupes de Zinedine Zidane continuaient d'attaquer, lançant des assauts incessants, avec une belle occasion pour Vinicius Junior (26e). Mais c'est bien Karim Benzema qui frappait une deuxième fois, avec son dix-septième but de la saison en Liga (0-2, 30e). Une fois encore, le Français était servi par Toni Kroos, puis battait le portier galicien en mano a mano.

Le Real Madrid n'a pas forcément brillé en deuxième période

Le natif de Bron était en forme et menait les attaques de son équipe dans l'enceinte de Vigo, où son équipe semblait déjà avoir fait le plus dur. Mais les Merengues ne pouvaient pas se relâcher... La preuve, sur ce coup franc botté par Denis Suarez, Santi Mina plaçait une tête parfaitement croisée pour battre Courtois (1-2, 40e). De quoi revenir dans la partie, surtout que l'arrière-garde merengue n'était pas spécialement sereine, et Nolito se manquait devant les cages (44e). Le coup de sifflet de l'arbitre pour indiquer la mi-temps faisait donc du bien aux Madrilènes. Et au retour des vestiaires, les Galiciens pressaient très haut, tentant de récupérer le cuir très haut sur le terrain. Mais en face, le Real Madrid tenait plutôt bien.

Le rythme restait assez bas, sans véritable situation chaude à se mettre sous la dent, même si les actions étaient plutôt bien construites des deux côtés. C'est une fois dans les derniers mètres adverses que ça pêchait. Courtois devait sortir une sacrée parade sur un coup franc d'Aspas (62e), alors qu'après un beau rush individuel, Vinicius ne trouvait pas Benzema (66e). Le chrono défilait, et même si le Celta parvenait à sortir des séquences intéressantes, les Merengues tenaient. Iago Aspas écrasait tout de même un coup franc sur le poteau à quelques minutes de la fin (82e), avant que Benzema ne serve un caviar à Asensio qui n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond (1-3, 90+3). Avec les trois points en poche, le Real Madrid passe provisoirement deuxième, avec un match de plus que les Colchoneros et les Blaugranas.

Source : Footmercato