Formule 1 : Verstappen sacré champion du Monde 2022

Le Néerlandais Max Verstappen, vainqueur du Grand Prix du Japon longtemps interrompu à cause de la pluie dimanche à Suzuka, a été déclaré champion du monde après que Charles Leclerc (Ferrari) a écopé d'une pénalité à l'arrivée, lui coûtant sa deuxième place au profit de Sergio Perez (RedBull).

Max Verstappen - Red Bull

Et à la fin, c’est Max Verstappen qui gagne ! Le Grand Prix du Japon aura eu beau s’éterniser plus de trois heures à cause de la pluie et connaitre moult rebondissements, c’est bien le Néerlandais qui a triomphé pour la douzième fois cette saison et qui devient champion du monde pour la deuxième fois, à 25 ans ! Le pilote Red Bull a devancé Sergio Perez et Charles Leclerc à l’issue d’une course qui n’aura duré que 45 minutes, et qui s’est déroulée en deux parties, mais dont tous les points ont été attribués.

Verstappen est sacré dans la confusion, grâce à la pénalité de cinq secondes infligée au Monégasque pour avoir filé tout droit dans l’un des derniers virages et ne pas avoir rendu la position au Mexicain. Le Néerlandais lui-même n’était pas certain d’être titré, pensant, comme tous les observateurs, que seulement une partie des points serait attribuée, la course ne s’étant pas déroulée dans son intégralité. Mais la course ayant pu se terminer (et pas interrompue définitivement comme cela avait été le cas à Spa l'an passé), c'est bel et bien le barème total qui a été appliqué.

Les pilotes ont longtemps cru que ce Grand Prix ne se disputerait pas… Lancé à 14h00 heure locale, comme prévu, sous la pluie, il n’a duré que cinq minutes dans sa première partie. Alors que le poleman Max Verstappen avait réussi à garder sa première place, non sans mal, en résistant à Charles Leclerc à l’extérieur du virage, Carlos Sainz et Alexander Albon sont partis à la faute (abandon), et la voiture de sécurité a fait son entrée.

Et après quelques minutes, alors que Pierre Gasly s’était fait très peur en croisant un camion et que Sébastian Vettel et Guanyu Zhou étaient partis en tête-à-queue, le drapeau rouge a été déployé. Le départ devait alors être redonné à 14h50, mais la procédure a finalement été annulée. Les pilotes ont donc attendu pendant des dizaines de minutes, jusqu’à 16h15, où ils ont pu reprendre le départ, avec pneus pluie obligatoires, sur une piste détrempée mais sous une pluie moins intense. La deuxième partie du Grand Prix a donc duré 45 minutes.

Sebastian Vettel et Nicholas Latifi ont chaussé des pneus intermédiaires dès la fin du premier tour, et au vu de leurs excellents chronos, la quasi-totalité des pilotes en a fait de même dans la foulée. Max Verstappen et Charles Leclerc sortaient des stands en quatrième et sixième position respective, pendant que Fernando Alonso s’offrait quelques tours en position de leader. Mais le classement a de nouveau vu le Top 5 Verstappen-Leclerc-Perez-Ocon-Hamilton reprendre la tête une fois que tous les pilotes ont changé de pneus.

Le septuple champion du monde a tenté à plusieurs reprises de doubler le Français, en vain, et Ocon s’offre donc son meilleur résultat de la saison. Devant, le trio n’a pas bougé jusqu’au dernier tour, et cette erreur de Leclerc, dont les pneus étaient complètement usés, qui a tout changé, puisque la deuxième place de Perez offre le titre à Verstappen, alors qu’il reste encore quatre courses à disputer. A défaut de suspense comme la saison passée, ce deuxième titre du Néerlandais ne souffre d’aucune contestation. Le meilleur pilote de 2022, c’est bien lui !

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Amdy Mignon victime d'arnaque

Amdy "Mignon" victime d'arnaque

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu