Banque agricole : 1,5 milliard FCFA détourné

L’ex-agent Birama Diouf utilisait de fausses cartes prépayées Afia pour détourner 1,5 milliard FCFA à la Banque agricole, ex CNCAS.

Banque crédit agricole

Du neuf dans le scandale financier qui secoue la Banque agricole, ex-Caisse nationale du Crédit Agricole du Sénégal (CNCAS). Birama Diouf, ex-conseiller commercial, chargé de la clientèle haut de gamme, a détourné 1, 5 milliard FCfa de la Banque agricole avant de prendre la fuite pour s’installer aux États-Unis.

Son modus operandi ? Selon L'Obs, Birama Diouf utilisait des cartes prépayées Afia qu’il rechargeait frauduleusement avec des complices. D’après les éléments de l’enquête, le mis en cause, qui ne disposait pas de bureaux dans l’établissement financier, avait le droit d’accéder aux ordinateurs de la banque au siège. Présenté comme un « as de l’informatique », il rechargeait des cartes bancaires prépayées à partir des ordinateurs de ses collègues en utilisant leur mot de passe.

Birama Diouf, en sa qualité d’ancien responsable du «Frontoffice» de l’agence principale de Dakar, a acheté deux cartes Afia à son nom, trois au nom de son épouse nommée Fatima Bâ et deux autres au nom de son beau-frère Pape Gorgui Bâ pour y effectuer des rechargements frauduleux. Pour exécuter ses actes frauduleux, il utilisait frauduleusement le code utilisateur de l’ancien Chef de l’agence principale de Dakar,

A. Ouattara pour valider lesdites opérations et procéder plus tard à leur retrait au niveau des guichets automatiques du réseau GIM UEMOA implanté dans les banques. C’est le 05 août 2022 que les actes frauduleux de Birama Diouf ont été découverts par l’agent de guichet, P. O. Mbengue, au niveau de l’agence principale.

L’audit interne montre que 7 714 200 FCFA ont été détournés d'abord par Birama Diouf, soit 19 opérations de rechargements frauduleux effectuées sur les cartes établies à son nom et de ses acolytes Papa Gorgui Bâ et Fatima Bâ.

ADVERTISEMENT
  • 688 opérations de recharges frauduleuses effectuées

En somme 1 256 135 400 FCFA a été retiré des comptes de la banque, soit 688 opérations de recharges frauduleuses effectuées entre le 2 janvier 2019 et le 26 septembre 2022. Des retraits effectués avec les cartes de Birama Diouf pour un total de 108 opérations, les cartes de Fatima Bâ pour un total de 304 et les cartes de Papa Gorgui Bâ (qui vit au Canada et n’a jamais été au Sénégal ni au courant des actes frauduleux de Birama Diouf) pour un total de 276 opérations frauduleuses.

  • Il pompait chaque vendredi dix millions FCFA dans chaque machine

L’audit souligne également que Birama Diouf avait saisi, par mail en date du 25 septembre 2018, le responsable monétique de la banque C. Fall, pour lui demander de modifier le mot de passe de l’identifiant de Ouattara. Une demande satisfaite par le responsable monétique. Ce dernier qui a été interpellé à travers une demande d’explication, répond : «Toutes les demandes de réinitialisation de mots de passe ou de déverrouillage sont toujours à l’initiative de l’agence, soit par appel téléphonique ou par mail».

Dans l’accusation faite par des sources bancaires, il pompait chaque vendredi dix millions FCFA dans chaque machine. Du coup, il pouvait se retrouver avec 40 millions FCFA en une semaine. Les mêmes sources expliquent qu’il aurait « bénéficié de la complicité d’au moins quatre agents » dont les identités ne sont pas révélées pour ne pas gêner l’enquête.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT