Classement des pays africains les plus vulnérables aux cybermenaces en 2023

La cybersécurité, qui consiste à protéger les systèmes informatiques contre les cyberattaques, est un secteur en pleine expansion.
  • La Namibie et la Libye sont les pays africains les plus exposés aux cybermenaces, occupant respectivement les 91e et 90e places au niveau mondial.
  • L'Éthiopie et le Zimbabwe suivent de près dans le classement, présentant des vulnérabilités considérables dans leurs mesures de cybersécurité.
  • L'Afrique du Sud et le Nigeria, dont la législation en matière de cybercriminalité est inadaptée, sont également exposés à un risque élevé, puisqu'ils occupent respectivement les 59e et 57e places.

Les recherches de Kaspersky ont mis en évidence une menace croissante : la montée en puissance des machines zombies (ordinateur contrôlé à l'insu de son utilisateur par un cybercriminel). Ces appareils interconnectés, qui vont des systèmes anciens et oubliés aux appareils IoT (Internet des objets), en passant par les équipements réseau, les imprimantes, les caméras et même les machines à café, sont exploités pour créer des réseaux de zombies. Rien qu'en Afrique du Sud, 1,6 million de machines zombies ont été détectées depuis le début de l'année, tandis que le Kenya a enregistré 300 000 appareils de ce type.

À l'inverse, certains pays africains ne disposent pas de mesures de protection adéquates contre la cybercriminalité, ce qui les rend très vulnérables aux attaques. Ces pays ont une législation laxiste ou inexistante pour lutter contre les cybermenaces, ce qui expose les transactions sensibles à un risque important. La liste suivante présente les 13 pays africains dont la note globale en matière de cybersécurité est la plus faible au monde :

  • Namibie : 91
  • Libye : 90
  • Éthiopie : 86
  • Zimbabwe : 83
  • Cameroun : 81
  • Tanzanie : 73
  • Zambie : 71
  • Ouganda : 68
  • Kenya: 67
  • Afrique du Sud : 59
  • Maroc : 58
  • Nigéria : 57
  • Tunisie : 56
ADVERTISEMENT

Avec Business Insider

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Xavi : Ce samedi pourrait être un grand jour pour Mikayil Faye

Xavi : "Ce samedi pourrait être un grand jour pour Mikayil Faye"

Islamisation de la France : Quand la religion musulmane dérange Éric Zemmour...

"Islamisation" de la France : Quand la religion musulmane dérange Éric Zemmour...

Une centaine de migrants interceptés dans l'enclave espagnole de Ceuta

Une centaine de migrants interceptés dans l'enclave espagnole de Ceuta

Coût des prédécesseurs de Diomaye : 300 millions FCFA de charges annuelles pour l'État

Coût des prédécesseurs de Diomaye : 300 millions FCFA de charges annuelles pour l'État

Sénégal : le bloggeur guinéen Djibril Sylla menacé d'expulsion

Sénégal : le bloggeur guinéen Djibril Sylla menacé d'expulsion

Un étudiant condamné à 6 mois de prison ferme pour chantage sexuel

Un étudiant condamné à 6 mois de prison ferme pour chantage sexuel

Finances publiques : Diomaye Faye encaisse 324 milliards FCFA

Finances publiques : Diomaye Faye encaisse 324 milliards FCFA

Sénégal : un célèbre blogueur guinéen envoyé en prison pour séjour irrégulier

Sénégal : un célèbre blogueur guinéen envoyé en prison pour séjour irrégulier

Nianing: 7 migrants et 2 convoyeurs interpellés par la gendarmerie

Nianing: 7 migrants et 2 convoyeurs interpellés par la gendarmerie

ADVERTISEMENT