Fillette tuée à Bargny : meurtrie, Keisha Khadija Dème "Adja" exprime sa douleur

Depuis lundi, les sénégalais sont secoués par le meurtre de Anta Ndiaye. Une petite fille de 8 ans retrouvée morte, étranglée dans un bâtiment inachevé au quartier Kit Barraque de Bargny.

L'actrice Keisha Khadija Dème

Ecœurée par cette histoire, l’actrice Keisha Khadija Dème, plus connue sous son nom de scène "Adja", a exprimé son amertume sur Instagram.

À travers ses écrits, on peut sentir la douleur d’une mére outrée par cet acte jugé "abominable".

Adja compati à la douleur de la famille de Anta Ndiaye et lance un message poignant.

"Cette nouvelle m’a abattue depuis hier. Cette photo d’elle est un message. Le regard vide, la mine triste, elle se tient le cou comme si elle savait qu’elle allait mourir étranglée. Mon cœur saigne. Anta est la énième d’une longue liste d’enfants tués, violés, kidnappés, mutilés… C’est abominable. Le degré de méchanceté, de monstruosité augmente de jours en jours.

Un enfant, rempli de joie de vivre, d’innocence, d’espoir… khalé bou khamagoul dara

ADVERTISEMENT

Allahou Akbaar Ya Allah sauve l’humanité. Apaise les cœurs. Guide les âmes égarées. Protège nous de Satan Ya Allah

Courage aux familles. Je n’ose pas imaginer votre douleur. Mais je l’a ressens au plus profond de mes entrailles. Massa len Qu’Allah apaise votre douleur. Je n’ai pas les mots. Yallah guen yegali sen ndaw Al Jannah Firdawsi ci Barké Werou Koor gui Ci Barké Seydina Mouhamed Psl".

Tout comme la plupart des sénégalais, l’actrice a été abattue par la nouvelle de la mort de Anta Ndiaye. Un cas qui vient s’ajouter à la longue liste des enfants tués, violés, kidnappés et mutilés au Sénégal.

Malgré, l’indignation et la colère que suscite ces faits, les cas se multiplient de jours en jours. Des enfants innocents sont souvent victimes de la méchanceté et de la cupidité de la société.

Pour arriver à leur fins, ou assouvir leur désir sexuel, des personnes mal intentionnées n’hésitent pas à mettre en péril ou à tuer des pauvres enfants plongeant ainsi des familles dans le désarroi total.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix de Bambey !

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey !

ADVERTISEMENT