La condamnation de R. Kelly du 4 mai prochain a été retardée

Après avoir été reconnu coupable de neuf chefs d'accusation de racket et de trafic sexuel en septembre, la condamnation de R. Kelly du 4 mai prochain a été retardée.

R Kelly

.

Selon CBS News, la juge du district américaine Ann Donnelly a approuvé le report de la condamnation du chanteur en disgrâce au 16 juin, car un rapport préalable à la condamnation n'avait été déposé que depuis le mardi 5 avril.

Ses avocats ont fait valoir qu'une date de condamnation antérieure interférerait avec ses droits constitutionnels contre l'auto incrimination en raison de son prochain procès fédéral à Chicago, qui devrait commencer le 1er août prochain.

Les procureurs ont exhorté le juge à ne pas modifier la date de condamnation du 4 mai, écrivant lundi 4 avril : "Ses victimes ont attendu des années pour voir l'accusé tenu pour responsable et condamné pour ses crimes".

ADVERTISEMENT

Un jury de Brooklyn (New York), a reconnu Kelly coupable de huit chefs d'accusation de violation de la loi Mann, une loi anti-trafic sexuel, et d'un chef de racket le 27 septembre 2021.

Selon le code américain, le racket une accusation le plus souvent associée au crime organisé fait référence à tout acte ou menace, y compris la corruption, l'extorsion ou le trafic d'une affaire obscène menée par des moyens illégaux coordonnés.

Selon le New York Times, les procureurs ont déclaré dans l'affaire R. Kelly que le chanteur et son "entourage" avaient recruté des filles et des jeunes femmes à des fins d'exploitation sexuelle et pour produire de la pornographie, pendant plus de deux décennies et dans plusieurs États.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT