Maah Koudia Keïta, ex-bassiste du groupe Takeifa est l'une d'entre-elles. Comme beaucoup d’albinos, elle souffre de cette maladie génétique empêchant la pigmentation de la peau. La guitariste confie subir des harcèlements sexuels à répétition : « C’est à l’université Cheikh Anta Diop que j’ai commencé à vivre carrément le harcèlement sexuel par des prédateurs. Des hommes me proposaient des rapports sexuels moyennant de l’argent parce que des charlatans leur ont dit que cela les rendraient riches ».

Bien que ce type de situation soit souvent décriée, il y a malheureusement pire, les albinos sont persécutés pour leurs organes. D’après la croyance populaire, les membres des corps des albinos, utilisés en magie noire, peuvent apporter bonheur et pouvoir. C'est ainsi que les cas de disparition d'albinos ne sont pas rares dans certains pays d'Afrique où le trafic d'organes est devenu monnaie courante.