ADVERTISEMENT

Miss Belgique retrouve son père biologique qui l'avait abandonnée à ses neuf ans

Abandonnée par son père à l’âge de neuf ans, Kedist Deltour est retournée en Éthiopie pour obtenir des réponses sur son abandon.

Miss Belgique retrouve son père qu'elle n'avait pas vu depuis 15 ans (7)

...

ADVERTISEMENT

Kedist Deltour n’a pas eu une enfance facile. Quand elle avait 9 ans, son père les abandonnés ( Kedist, son frère et sa sœur) à la mort de leur mère, après s’être remarié avec une dame qui maltraitait les enfants. Placés dans un orphelinat, ils ont été adoptés, et vivent depuis en Belgique.

Aujourd’hui heureuse en Belgique, Miss Belgique souhaitait revoir son père pour avoir des explications sur son abandon. C’est chose faite, car le vendredi 5 novembre, Kedist Deltour a vécu un moment très émouvant. Elle est allée en Éthiopie pour retrouver son père biologique. Les larmes aux yeux, l’homme a sauté dans les bras de sa fille lorsqu’elle a frappé à sa porte. Un moment de grande émotion pour tous les deux.

Mais si elle a pardonné son père, elle n’oublie rien. « En tant qu’enfant, ça m’a détruite. Je n’oublierai jamais », a-t-elle dit à son papa biologique, qui lui expliquait qu’il était à l’époque trop pauvre pour prendre soin de ses enfants : « Je n’avais pas de quoi vous donner à manger. J’étais livreur et c’était dur pour moi ».

La jeune femme de 23 ans s’est dite aujourd’hui reconnaissante à la Belgique de lui avoir donné toutes les possibilités « maintenant je peux enfin le remercier », a-t-elle confié.

Heureux dans sa famille, Kedist Deltour a confié à Sudpresse qu’il avait besoin de réponses. « J’étais pauvre et à cette époque je n’avais pas de quoi te nourrir, confiait son père. J’étais livreur et c’était difficile pour moi. « Très émue, la jeune femme a ajouté : « Enfant, il m’a détruit. Je ne l’oublierai jamais ».

Elle a confié sur son compte Instagram avoir passé son enfance à imaginer le moment où elle retrouverait enfin son père biologique. « Serais-je triste Heureux ? Et après 15 ans, Dieu m’a donné l’opportunité de retourner en Éthiopie. À ma grande surprise, je n’aurais pas pensé que je serais aussi submergée par l’émotion lorsque je l’ai enfin rencontré. C’est un jour que je n’oublierai jamais. Je lui ai tout pardonné. Mon cœur est en paix. Je me sens comme une nouvelle personne.

Kedist a également rencontré ses trois jeunes frères, âgés de 6, 10 et 13 ans. Ils vivent avec leur père dans un quartier populaire de Yaka, la capitale. Puis elle est allée rendre visite à son grand-père maternel.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

ADVERTISEMENT