Pulse Influencer Awards 2023 : ce qui va se passer le 7 octobre

Cent cinquante candidats ont été sélectionnés au Sénégal pour la troisième édition des Pulse Influencer Awards, qui récompensent les influenceurs les plus pertinents en termes de créativité sur les réseaux sociaux. Outre le Sénégal, la compétition va se dérouler simultanément en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Kenya, au Nigeria et en Ouganda, selon ses promoteurs.

Pulse Awards 2023

La 3e édition des « Pulse influencer Awards » 2023 se déroulera le 7 octobre prochain à Dakar. Cet événement, organisé par «Pulse Sénégal», une filiale de la société du même nom basée au Nigeria, a pour but de célébrer la créativité numérique, l’innovation et les efforts de construction communautaire des créateurs de contenus et influenceurs au Sénégal et dans 5 autres pays d’Afrique. Il est placé sous le thème «Golden Era – Audace et Elégance».

En prélude de la 3e édition des Pulses influencer Awards 2023 sous le thème : « Golden Era - Audace et Élégance », Pulse Sénégal a animé, ce lundi, une conférence de presse. A cette occasion sa présidente, Caroline Mbodj a annoncé que 150 candidats ont été sélectionnés au Sénégal pour cette présente édition.

En effet, « les Pulse Influencer Awards », qui se déroulent simultanément au Sénégal, au Nigéria, au Ghana, au Kenya, en Ouganda et en Côte d’Ivoire, ont pour but de célébrer la créativité numérique, l’innovation et les efforts de construction communautaire des créateurs de contenus et influenceurs au Sénégal et dans toute l’Afrique. Il faut dire que le vote va démarrer le 5 septembre prochain et les lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie prévue le 7 octobre à Dakar.

ADVERTISEMENT

"Nous avons 58.000 candidats sélectionnés dans l’ensemble des pays concernés, dont 150 au Sénégal. Les listes des candidats ont été remises aux membres du jury, lesquels sont en train de procéder à l’évaluation des concurrents. Il s’agit de récompenser les influenceurs les plus pertinents en termes de créativité sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, Instagram, Tik-Tok ou Twitter", indique-t-elle.

Les candidats sont répartis entre une vingtaine de catégories, dont le sport, la web-comédie, l’art, la photographie et la mode. Pour chaque catégorie, il y a 10 candidats au maximum. Dans certaines catégories, le nombre de candidats est réduit à cinq.

A l’en croire, les Pulse Influencer Awards ont connu un grand succès dès leur début en 2020, avec plus de 2 millions de votes sur Tik-Tok notamment, où il y avait plus de 600.000 votes enregistrés. Ce concours est organisé dans le but de structurer le métier d’influenceur, qui est un métier de création de contenus, et de lui donner de la valeur. "Le métier d’influenceur fait partie d’une nouvelle catégorie que plusieurs personnes ne comprennent pas. Nous avons décidé de participer à le crédibiliser et à lui donner une certaine importance", a-t-elle lors d’une conférence de presse.

Le vote va démarrer le 5 septembre prochain, et les lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie prévue le 7 octobre à Dakar. ‘’Nous avons 58.000 candidats sélectionnés dans l’ensemble des pays concernés, dont 150 au Sénégal’’, a déclaré Paul Amadou Lamine Diack, chef éditorial de Pulse Sénégal.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, il a dit que les listes des candidats ont été remises aux membres du jury, lesquels sont en train de procéder à l’évaluation des concurrents. ‘’Audace et élégance’’ est le thème de la troisième édition des Pulse Influencer Awards. Les organisateurs du concours veulent ‘’célébrer les efforts […] des créateurs de contenus et influenceurs au Sénégal et en Afrique’’. Les candidats sont répartis entre une vingtaine de catégories, dont le sport, la web-comédie, l’art, la photographie et la mode.

‘’Pour chaque catégorie, il y a 10 candidats au maximum. Dans certaines catégories, le nombre de candidats est réduit à cinq’’, a expliqué Paul Amadou Lamine Diack. L’objectif des organisateurs du concours est de ‘’célébrer’’ et de ‘’mettre en lumière les influenceurs qui utilisent les réseaux sociaux comme outil de travail’’. Il s’agit en même temps de récompenser les contenus qui auront ‘’un impact social et culturel positif sur les citoyens’’.

’Nous avons quatre critères pour les Pulse Awards. Le premier, c’est la créativité, car il ne suffit pas de faire ce que tout le monde fait […] Il faut avoir un esprit créatif et un certain talent’’, a précisé M. Diack. ‘’Il faut également être suivi par des milliers ou des millions de personnes et aborder des sujets pertinents. Un autre critère important, c’est la maîtrise des outils de travail, les réseaux sociaux notamment’’, a-t-il ajouté.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT