Révélation des épouses de Ousmane Sonko : 'notre mari est doux'

Caricaturé comme un "homme violent", les deux femmes de Ousmane Sonko ont peint leur époux comme étant est un des hommes les plus doux.

Les deux épouses de sonko, Anna Diamanka et Khady Kébé

Les épouses de l’opposant Ousmane Sonko, Anna Diamanka et sa co-épouse, Khady Kébé, se sont confiées hier au directeur du site Dakar matin, Pape Ale Niang. Elles ont rendu un vibrant hommage à leur mari.

Khady Kébé, première épouse d’Ousmane Sonko racontant les « 56 jours de barricades » autour de chez Sonko, demande pardon à ses voisins pour cette situation. « Nous avons vécu des situations inexplicables durant cette période. Des coupures de courant et de Wifi toute une journée. Mes enfants, traumatisés sont restés durant plusieurs jours à la maison. C’était un acharnement traumatisant » a t-elle souligné lors d’un entretien avec Pape Alé Niang de Dakar Matin.

Selon Khady Kébé, Sonko n’est pas un homme violent. « Il ne peut pas voir le sang. C’est un homme doux et posé. Un vrai plaisantin. Il a été mis dos au mur. Le voisinage nous encourage à accompagner et à aider notre mari. Les gens doivent chercher à comprendre les raisons de cette révolte. C’est un bon père car il prodigue ses enfants le respect de l’autre et la confiance de soi », a confié la première épouse à propos de son mari.

Le leader du parti dissous, Pastef, a été admis au service de réanimation de l’hôpital Principal, dans la nuit du mercredi au jeudi, et en est à son vingtième jour de grève de la faim. Ousmane Sonko est placé sous mandat de dépôt depuis le 31 juillet dernier pour «appel à l’insurrection, association de malfaiteurs, atteinte à la sûreté de l’Etat, complot contre l’autorité de l’Etat, diffusion de fausses nouvelles…».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT