Shakira risque huit ans de prison pour fraude fiscale

La chanteuse est accusée par le parquet d’avoir maintenu sa résidence fiscale aux Bahamas, un paradis fiscal, alors qu’elle vivait en Espagne.

shakira

En 2017, son nom était mentionné dans les Paradise Papers qui révélaient que la star envoyait ses revenus sur les comptes d'une société à Malte et qu'elle était déclarée comme résidant aux Bahamas. En partie suite à cela, la justice espagnole s'est intéressée à son cas et la soupçonne de fraude fiscale.

L'affaire est en cours depuis 2018 et elle ira finalement au procès. Selon l'AFP, la justice espagnole vient de faire un nouveau pas dans son accusation contre Shakira. Le parquet a requis 8 ans de prison contre la star pour son futur procès dont la date n'est pas arrêtée pour le moment. En plus de cette peine, la justice souhaite réclamer 24 millions d'euros d'amende à l'ex-épouse de Gérard Piqué.

Selon le parquet, Shakira vivrait en Espagne depuis 2011 (l'année où elle a officialisé son couple avec le footballeur) mais a continué de déclarer être résidente des Bahamas jusqu'en 2015. Le fisc espagnol pense déclare que la star s'est donc rendue coupable d'évasion fiscale durant plusieurs années et estime que Shakira aurait soustrait 14,5 millions d'euros.

ADVERTISEMENT

Des accusations que Shakira et ses avocats ont toujours démenti depuis que l'affaire a éclaté. L'équipe de la star se défend en expliquant que Shakira ne vivait pas plus de 6 mois dans le pays (durée à partir de laquelle elle aurait été forcée de déclarer sa résidence fiscale en Espagne) et que ses revenus provenaient en grande partie de ses tournées à l'international. Gardant cette ligne de conduite, Shakira a donc refusé tout accord avec la justice, décidée à aller au procès.

"Shakira et son équipe considèrent cette affaire comme une violation totale de ses droits, car elle a toujours fait preuve d'un comportement irréprochable, en tant que personne et contribuable, et d'une volonté totale de résoudre tout désaccord dès le début, avant même la procédure pénale" ont fait savoir ses avocats via un communiqué de presse. Ils expliquent aussi que, depuis le lancement de la procédure, la star aurait versé 17,2 millions d'euros au fisc et n'aurait donc "plus aucune dette".

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT