Hanifa a utilisé des modèles 3D pour lancer sa dernière collection sur Instagram Live.

La designer Anifa Mvuemba a planifié l'émission numérique révolutionnaire avant que la pandémie de coronavirus ne la rende indispensable.

La pandémie de coronavirus est en train de changer tant d'industries dans le monde. Un de ces changements déjà en cours, grâce à Hanifa, est la décision de rendre les défilés de mode plus accessibles en utilisant des modèles numériques 3D pour lancer de nouvelles collections en ligne.

Dans une interview avec Teen Vogue, la créatrice de Hanifa, Anifa Mvuemba, a révélé qu'elle prévoyait déjà de lancer sa nouvelle collection, Pink Label Congo, en ligne, mais s'est demandé si c'était toujours la bonne décision car la pandémie de coronavirus a tout changé. Mvuemba a expliqué: "Les nouvelles sont sorties de la gravité des choses et j'ai commencé à me sentir un peu anxieux à propos de tout ce qui se passait. . "

Avec ses créations, Mvuemba veut célébrer la beauté du Congo, tout en attirant l'attention sur les problèmes rencontrés par les habitants de la région tels que l'exploitation minière illégale.

L'utilisation de modèles 3D est une prochaine étape naturelle pour Mvuemba, qui a déclaré à Teen Vogue, "concevoir du contenu à l'aide de modèles 3D et maintenant toute une collection a complètement changé la donne pour moi." Et rendre le lancement entièrement numérique n'a été que positif pour la marque, comme le designer l'a révélé: "Ma décision de continuer pourrait avoir un impact positif sur nos clients d'une manière que je n'aurais jamais imaginée. C'est à ce moment-là que j'ai su qu'il était temps."

Instagram est également le grand niveleur en matière de mode, comme Mvuemba l'a expliqué: "Nous savons que certaines personnes ne connaîtront jamais une semaine de la mode ou une vitrine Hanifa, nous voulions donc nous présenter à notre public où elles se présentent pour nous tous les jours. C'est à ce moment-là qu'Instagram est devenu le choix évident. "

Du jamais vu ! Un défilé de mode sans mannequin, ni podium.