Ils ont fait face à la presse ce mardi , ils demandent au Président de la république de mettre fin à l'état d'urgence qui d'après eux 《devient en réalité un instrument pour empêcher les populations de se mobiliser》.

Ledit collectif exige la baisse du prix de l'électricité et la révision du contrat SENELEC/ Akile.

Arr lu nu BOKK et Noo lank réclament également la libération immédiate et sans conditions de leur camarade Abdou Karim Gueye . Ils jugent sa détention arbitraire et injuste.