Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, menace les transporteurs. En cas de surnombre (de passagers), ils risquent de perdre leur licence d’exploitation du véhicule. Mansour Faye s’est rendu sur les lieux de l’accident qui a causé neuf morts, à Daga Diakhaté (Kaolack) hier jeudi.

"Le constat, il est là, un véhicule de transport de passagers en surnombre, je rappelle que le véhicule avait une autorisation de 19 places, il était à 32 passagers et effectuait un dépassement hasardeux sur une zone clairement balisée et la signalisation verticale effective, regrette la tutelle. La cause, c’est le facteur humain qui a conduit à la perte de neuf vies humaines.

Il est à déplorer le comportement des usagers professionnels sur la route, et cela appelle de notre part, quand même de regarder un tout petit peu les mesures à prendre non seulement de prudence en termes de sensibilisation mais aussi en termes de sanctions. Malheureusement c’est comme si l’imprudence des chauffeurs reste toujours de mise, et ce que nous allons prendre comme mesure, moi en tant que ministre des Infrastructures, c’est aller maintenant jusqu’à retirer la licence d’exploitation du transporteur si toutefois les surcharges sont constatés au niveau des véhicules.

Nous allons prendre ces dispositions-là en relation avec le ministère de l’Intérieur, à travers la police, mais aussi avec le ministère des Forces armées à travers la Gendarmerie. "Il faudrait qu’on revienne aux notions de tolérance-zéro pour préserver les vies humaines sur les routes", s'est-il résolu.