Affaire Sonko-Adji Sarr: Avis de tempête dans la magistrature !

Comme un vent de révolte qui souffle sur la magistrature.

Sonko Ousmane

L'affaire Ousmane Sonko accusé de viols et menaces de mort par la masseuse Adji Sarr, a fait réagir les magistrats qui grognent contre l’instruction. D’après des sources judiciaires de Walf Quotidien Walfadjri, des juges ont mis en garde le Doyen des juges et le juge du 8e cabinet en charge de l’instruction contre un éventuel mandat de dépôt du leader de Pastef. En effet, ces magistrats s’opposent à l’instruction et estiment que tout emprisonnement de Sonko serait un «pas de trop dans l’instrumentalisation de la justice». Selon des sources concordantes du journal, le juge du 8e cabinet n’a pas assez d’éléments pour poursuivre ses instructions. Selon un magistrat, on ne peut pas parler de viol alors que le certificat médical dit qu’il n’y a pas de rapports sexuels.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT