Arrêté le 2 juin 2020, Assane Diouf a, en première instance, été condamné par le tribunal correctionnel à une peine de 2 ans dont 9 mois assortis de probation. En sus, il lui a été interdit toute sortie publique pour une période de 3 ans.

Il est poursuivi pour provocation à un attroupement armé et outrage à agent entre autres. Assane Diouf avait été cueilli chez lui, le 1er juin dernier, à 6 heures du matin, par des éléments des forces de l’ordre, alors qu’il était en direct sur Facebook en train de proférer des injures à l’endroit du Président Macky Sall, son épouse et ses proches.