Droits des malades mentaux : Un sit-in annoncé devant le Palais

Le président de l'ASSAMM, Ansoumana Dione annonce un sit-in devant le Palais de la République pour réclamer la prise en charge des malades mentaux dans la stratégie anti-covid-19.

Ansoumana-Dionne

Que le chef de l'Etat Macky Sall et le ministre de la Santé et de l'Action Sociale, Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr, se le tiennent pour dit. Les droits des malades mentaux errants seront respectés, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Ces propos sont d'Ansoumana Dione, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux. Qui condamne avec la dernière énergie, l'exclusion de cette couche vulnérable, par rapport aux stratégies de riposte face à la Covid-19.

Poursuivant, monsieur Dione regrette que "depuis l'avènement de cette pandémie au Sénégal, les autorités sanitaires refusent d'accompagner l'Assamm, pour le retrait des malades mentaux de la rue". Or, ces derniers constituent un vecteur de la transmission communautaire, liée à la Covid-19.

Raison pour laquelle, Ansoumana Dione exige une "réunion d'urgence, pour le respect des droits de ses protégés. Sinon, il va tenir un sit-in devant le Palais de la République, le mercredi 14 juillet 2021 à partir de 11 heures.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn