Emeutes au Sénégal : Amnesty recense les morts et va saisir la Cpi

Les crimes commis lors des émeutes pour la libération de Ousmane Sonko ne resteront pas impunis.

Manifestations au Sénégal pour la libération de Ousmane Sonko

L’assurance est donnée par le président d’Amnesty International/Sénégal, Amadou Diallo.

« Si d’ici décembre rien n’est fait, on va saisir les juridictions internationales », a-t-il déclaré, dans Les Echos. Amnesty n’exclut pas de saisir la CPI.

« On a peu agité la question de la CPI (Cour pénale internationale) mais là également, on y réfléchit. Mais tout dépend de comment l’État va réagir. »

Toutefois, Diallo déplore l’attitude des parents des victimes qui « enterrent » très vite leur mort sans autopsie. Et cela, dit-il, affaiblit le dossier.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn