Emeutes de mars : Les RG enquêtent sur 9000 comptes Twitter

Les services secrets sénégalais enquêtent sur les soutiens étrangers des manifestants lors des émeutes de mars dernier suite à l’arrestation de Ousmane Sonko.

Manifestations à Dakar Sénégal

Le site Africa Intelligence fait état de notes techniques transmises à la présidence de la république du Sénégal qui affirment que les émeutes de mars ont été largement amplifiées par une armada de 9000 comptes Twitters probablement coordonnées sous le hashtag #FreeSenegal. A signaler que le hashtag #FreeSenegal, lancé par les internautes au Sénégal après l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, a dépassé le million de tweets en 2 jours.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Pour soigner son asthme, il fume du chanvre indien et finit en prison !

Pour soigner son asthme, il fume du chanvre indien et finit en prison !

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

ADVERTISEMENT