Hausse des cas de Covid: Ce que le Sames demande à l’Etat

Face à la prolifération des cas de Covid-19, les syndicalistes de la santé demandent à l'Etat d'interdire tous les rassemblements.

1-couvre-feu

Le Syndicat Autonome des Médecins du Sénégal est inquiet de l’augmentation fulgurante des cas de contaminations de la Covid-19. A l’issue d’une session ordinaire, le Sames demande à l’Etat d’interdire les rassemblements politiques, religieux et culturels.

Le Bureau Exécutif National du Sames s’est réuni en session ordinaire pour se prononcer sur l’arrivée de la troisième vague de coronavirus au Sénégal.

Après analyse des données épidémiologiques et des informations reçues des différents responsables des Centres de Traitement des Epidémies (Cte), les membres du Sames considèrent que cette vague a atteint un niveau inquiétant sans précédent et inquiétant.

« Les services de réanimation sont au bord de l’implosion, surtout à Dakar. Et bientôt, ce sera quasi impossible de trouver une place pour les malades graves qui sont de plus en plus jeunes. Au même moment, aucune mesure déterminante n’est prise et des rassemblements se font en toute inconscience. Si rien n’est fait, d’ici la fête de Tabaski, la situation de Dakar se retrouvera sur l’ensemble du territoire », alertent les syndicalistes dans un communiqué.

Face à cette situation alarmante, le Sames demande à l’Etat d’interdire tous les rassemblements religieux, culturels et politiques et de faire respecter le port du masque dans les services et sur la voie publique. « Ces rassemblements favorisent la propagation de la maladie. Ce péril doit nous faire dépasser nos clivages et l’argument sanitaire doit prévaloir pour éviter de se retrouver devant une situation incontrôlable », prévient le Syndicat Autonome des Médecins du Sénégal.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn