Un gros scandale secoue les rangs de l’Armée. I Dieng, sergent en service à l’hôpital militaire de Ouakam a été arrêté pour le vols de cœurs artificiels et de kits d’hémodialyse, destinés aux malades. Le prévenu est tombé dans un piège tendu par les enquêteurs.

Le sous officier a été piégé et intercepté en pleine livraison par des éléments de la Section de recherche, déguisés en manutentionnaires.

Préposé à la garde du stock de matériels médicaux, il détournait les kits achetés par l’Etat pour les malades avant de les réinjecter dans le circuit de commercialisation, informe le journal Libération.

De son côté, L’Observateur précise que son dernier coup était l’équivalent de douze (12) millions de nos francs, non sans préciser que son vol a conduit à une rupture de stock.