Aucun enseignant stagiaire n'a enceinté 24 filles, 4 enseignantes, et la directrice [GES]

La Direction de l'éducation municipale d'Asokore Mampong du Service de l'éducation du Ghana (GES) a démenti les publications des médias selon lesquelles un enseignant stagiaire effectuant son stage dans l'une des écoles M/A aurait engrossé 24 écolières, quatre enseignantes et une directrice de l'école présumée.

Grossesse

L'information circule sur Internet depuis hier, attestant qu'un enseignant en stage au lycée de la municipalité d’Asorkore Mampong dans la région d’Ashanti au Ghana, aurait enceinté 24 élèves dans une même école, en plus de quatre (4) enseignantes et de la directrice de l'établissement.

Infox…

La Direction municipale de l'éducation, dans un communiqué, a déclaré que la publication est totalement fausse car depuis sa création, elle n'a engagé aucun collège d'enseignement pour y envoyer des enseignants stagiaires.

Le communiqué indique que les enseignants stagiaires sont affectés dans leur région d'origine, affectés dans les écoles des districts de leur région d'études et sont principalement envoyés dans des écoles qui manquent d'enseignants formés, mais Asokore Mampong n'a pas un tel défi.

La direction de l'éducation a noté qu'elle comptait huit écoles M/A, toutes dirigées par des hommes, à l'exception d'Aboabo M/A JHS, qui est dirigée par une femme très âgée et qui doit prendre sa retraite en 2023.

Le nombre de grossesses scolaires en recul

La direction a en outre déclaré qu'elle disposait de documents prouvant la réduction des grossesses chez les adolescentes dans ses écoles, car l'unité d'éducation des filles a enregistré au cours des trois dernières années un nombre inférieur d'écolières enceintes dans les écoles de la municipalité.

"Les enseignants stagiaires sont affectés dans leur région d'origine. Les stagiaires sont affectés dans les écoles des districts de leur région d'études et sont pour la plupart envoyés dans des écoles qui manquent d'enseignants qualifiés. Asokore Mampong n'a pas un tel défi", a déclaré le GES dans un communiqué de presse.

"Il y a huit écoles M/A sous la direction de l'éducation, toutes ces écoles sont dirigées par des hommes sauf Aboabo M/A JHS qui est dirigée par une femme qui est très avancée en âge et qui doit prendre sa retraite en 2023", indique le communiqué.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports

Les terribles confidences de Diam's sur son passage en hôpital psychiatrique

Les terribles confidences de Diam's sur son passage en hôpital psychiatrique