Ghana

Aucun enseignant stagiaire n'a enceinté 24 filles, 4 enseignantes, et la directrice [GES]

La Direction de l'éducation municipale d'Asokore Mampong du Service de l'éducation du Ghana (GES) a démenti les publications des médias selon lesquelles un enseignant stagiaire effectuant son stage dans l'une des écoles M/A aurait engrossé 24 écolières, quatre enseignantes et une directrice de l'école présumée.

Grossesse

L'information circule sur Internet depuis hier, attestant qu'un enseignant en stage au lycée de la municipalité d’Asorkore Mampong dans la région d’Ashanti au Ghana, aurait enceinté 24 élèves dans une même école, en plus de quatre (4) enseignantes et de la directrice de l'établissement.

Infox…

La Direction municipale de l'éducation, dans un communiqué, a déclaré que la publication est totalement fausse car depuis sa création, elle n'a engagé aucun collège d'enseignement pour y envoyer des enseignants stagiaires.

Le communiqué indique que les enseignants stagiaires sont affectés dans leur région d'origine, affectés dans les écoles des districts de leur région d'études et sont principalement envoyés dans des écoles qui manquent d'enseignants formés, mais Asokore Mampong n'a pas un tel défi.

La direction de l'éducation a noté qu'elle comptait huit écoles M/A, toutes dirigées par des hommes, à l'exception d'Aboabo M/A JHS, qui est dirigée par une femme très âgée et qui doit prendre sa retraite en 2023.

ADVERTISEMENT

Le nombre de grossesses scolaires en recul

La direction a en outre déclaré qu'elle disposait de documents prouvant la réduction des grossesses chez les adolescentes dans ses écoles, car l'unité d'éducation des filles a enregistré au cours des trois dernières années un nombre inférieur d'écolières enceintes dans les écoles de la municipalité.

"Les enseignants stagiaires sont affectés dans leur région d'origine. Les stagiaires sont affectés dans les écoles des districts de leur région d'études et sont pour la plupart envoyés dans des écoles qui manquent d'enseignants qualifiés. Asokore Mampong n'a pas un tel défi", a déclaré le GES dans un communiqué de presse.

"Il y a huit écoles M/A sous la direction de l'éducation, toutes ces écoles sont dirigées par des hommes sauf Aboabo M/A JHS qui est dirigée par une femme qui est très avancée en âge et qui doit prendre sa retraite en 2023", indique le communiqué.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

ADVERTISEMENT