Denver : le procès du meurtre de la famille Ndiol renvoyé à décembre

Du nouveau dans la tragédie qui a emporté la famille Ndiol, 5 personnes, en 2020 dans le quartier Green Valley Ranch à Denver aux États-Unis.

Cinq membres d'une même famille décimés par un incendie à Denver (USA)

Récemment, les avocats des suspects avaient introduit une requête pour annuler des éléments clés de l'enquête ayant abouti à l'arrestation de leurs clients. Cette requête visait notamment la violation des données personnelles car les enquêteurs avaient eu recours aux services de Google localisation pour arrêter Kevin Bui et Gavin Seymour.

La requête a finalement été déboutée. Vendredi 19 aout 2022, les deux suspects qui ont fait face au juge ont plaidé non coupable des 60 chefs d'accusation retenus contre eux.

Il s'agit de cinq chefs de meurtre au premier degré après délibération, cinq chefs de meurtre au premier degré (extrême indifférence), cinq chefs de crime de meurtre, plusieurs chefs d'accusation de tentative de meurtre, agression au premier degré avec une arme mortelle, incendie criminel au premier degré, cambriolage et complot.

L’incendie criminel qui avait emporté toute une jeune famille sénégalaise établie à Denver avait ému le monde entier. Le jeune Djibril Diol, son épouse, sa sœur, sa fille et sa nièce ont péri dans le feu qui a été mis à leur domicile.

Les trois adolescents suspectés d'avoir tué la famille Diol dans un incendie, ont mis le feu à la maison par erreur. En effet, Gavin Seymour et Kevin Bui, âgés de 16 ans, ainsi que le suspect de 15 ans, ont été impliqués dans un trafic de drogue qui a mal tourné.

ADVERTISEMENT

Bernés par un autre gang, lors d’un échange de marchandises, ils ont été chargés de venger leur camp en brûlant la maison de ceux qui les ont dupés. Malheureusement, ils se sont trompés de demeure et ont mis le feu à celle de la famille Ndiol.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT